La dernière trouvaille de Dyson: le casque audio/purificateur d’air

L’office britannique des brevets a publié des plans déposés par Dyson pour développer un purificateur d’air… qui ferait aussi office de casque audio.

On n’arrête plus le progrès, on ne cesse de le répéter. Pourtant, on était encore loin d’imaginer un casque audio se marier avec un purificateur d’air (ou l’inverse). C’est pourtant bien la dernière trouvaille de Dyson, si l’on en croit l’office britannique des brevets.

L’entreprise, habituellement connue pour ses aspirateurs et ses sèches-mains, veut visiblement proposer une alternative aux masques respiratoires qui se multiplient (et s’arrachent comme des petits pains pour lutter contre la propagation du coronavirus en Asie). Le brevet indique notamment que ‘la pollution de l’air est un problème croissant et divers polluants atmosphériques ont des effets nocifs connus ou suspectés sur la santé humaine’.

Un nouveau concurrent aux AirPods

En pratique, le produit en question se compose d’un filtre dans les écouteurs et d’une sorte d’embout fournissant de l’air filtré à l’utilisateur, comme l’indique les plans révélés par l’agence Bloomberg. Dyson n’a pour sa part rien confirmé, déclarant que ‘l’entreprise ne commente jamais les technologies que nous pourrions ou non développer’.

Dyson pourrait en tout cas profiter de ce nouveau gadget pour tenter de concurrencer les fameux AirPods d’Apple ou les casques haut de gamme de Bose et Sennheiser. Entre l’inquiétude que suscitent les niveaux élevés de pollution de l’air et la panique, voire la psychose, que provoque le coronavirus, gageons que certains trouveront l’idée du casque audio/purificateur d’air très alléchante.

La pollution chinoise, problème majeur

Coronavirus mis à part, ce sont surtout les problèmes liés à la pollution que Dyson entend résoudre, au moins en partie. Un purificateur portable pourrait déjà être un début de solution pour le gouvernement chinois, alors que le président Xi Jinping a déclaré la pollution comme l’un des trois problèmes les plus urgents. En Chine, les purificateurs d’air sont un marché très large et vous pouvez même en trouver à porter autour du cou, en vente sur Amazon. Un secteur important pour Dyson, puisque l’Asie a joué un rôle déterminant dans la récente croissance rapide de l’entreprise, avec une hausse des recettes de 28% pour atteindre près de 5,2 milliards d’euros en 2018.

Ce purificateur d’air portable n’en est cependant qu’au stade de prototype et pourrait ne jamais voir le jour. Dyson dépose en effet un nombre important de brevets qui n’arrivent souvent pas jusqu’à l’étape de la production. Que les hypocondriaques ne soient pas trop déçus…

Lire aussi:

Plus
Lire plus...
Marchés