La Chine va dévier un astéroïde dangereux pour la Terre

L’astéroïde Bennu pourrait percuter la Terre au XXIIe siècle. Mais la Chine compte bien l’en empêcher : elle prévoit le tir de 23 fusées pour dévier le monstre de sa course.

Il y a quelques semaines, la NASA et l’ESA annonçaient le lancement de la mission DART (Double Asteroid Redirection Test). Un test grandeur nature, mais mené très prudemment, pour dévier un gros astéroïde lointain. Une répétition générale au cas où un de ses congénères deviendrait menaçant pour notre planète. La Chine, elle, annonce qu’elle compte passer de suite à l’étape supérieure. Elle va faire dévier de sa course Bennu, un objet spatial de 500 m de diamètre qui frôle régulièrement notre planète.

Ressources spatiales

Bennu (appelé parfois Bénou en français) n’est pas un inconnu dans notre système solaire : ce gros géocroiseur a reçu la visite de la sonde OSIRIS/REX en 2018. Celle-ci a pu se poser sur l’astéroïde afin de collecter des échantillons, dont l’arrivée sur Terre est prévue pour 2023.

80.000 fois Hiroshima

Un grand pas pour la science, d’autant qu’on suspecte que Bennu pourrait recéler des matières précieuses, et les 60 g qu’OSIRIS/REC nous ramène intéressent beaucoup les industriels. Même si pour l’instant, la NASA a juste confirmé y avoir trouvé de l’eau. Sauf que Bennu représente aussi un danger potentiel : il passe régulièrement à moins de 300.000 km de la Terre, et il y a un risque réel – bien que mince – qu’il entame une trajectoire qui mènerait à une collision entre 2175 et 2199. Or un objet de 500 m de diamètre qui percute la Terre, mène si on ignore son poids, cela représente 1.200 mégatonnes d’énergie, soit 80.000 fois ce qu’a dégagé l’explosion atomique d’Hiroshima.

L’agence spatiale chinoise a donc décidé de prendre les devants : elle veut dévier la trajectoire de Bennu d’au moins 9.000 km pour éloigner tout risque pour notre planète. Et l’Empire du Milieu est prêt à y mettre les moyens : 23 fusées Longue Marche 5, de 992 tonnes chacune, sont prévues pour ce projet d’ampleur littéralement cosmique. L’idée est de percuter l’astéroïde avec suffisamment de force pour le « pousser » hors de notre chemin dans l’espace. Une méthode bien plus réaliste que de détruire un corps céleste comme l’aurait fait Bruce Willis. Mais l’agence chinoise n’a pas encore avancé de calendrier pour parvenir à cet objectif.

Pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20