Marchés:
Chargement en cours…

JEUDI 26 NOV

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

La Chine est-elle parvenue à garder le coronavirus sous contrôle ?

Logo Business AM
Crise du coronavirus

10/03/2020 | Dominique Dewitte | 4 min de lecture

Isopix

Mardi, le dirigeant chinois Xi Jinping a visité la ville de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de covid19. Xi Jinping y a félicité les médecins, les infirmières, les soldats, les policiers et les volontaires qui s’étaient distingués lors de l’épidémie. Il a confirmé que la ville « avait tourné la page et que le virus était maintenant sous contrôle ».

Le nombre d’infections en Chine continue de baisser et à Wuhan, 12 des 14 hôpitaux temporaires spécialement équipés pour soigner les patients atteints du coronavirus ont été fermés.

Rarement mentionné mais non sans importance: selon les derniers chiffres recueillis par l’Université Johns Hopkins, un total de 80.756 personnes ont été infectées en Chine continentale, dont 60.096 ont déjà été guéries. Soit les trois quarts d’entre eux. 3.136 personnes (3,8 % du total) sont décédées du virus. 3.024 de ces décès sont survenus dans la province du Hubei, dont Wuhan est la capitale.

La manière dont la Chine et ses habitants ont contracté le virus reste un sujet de spéculation. Mais si les chiffres de Johns Hopkins sont corrects, le nombre de nouvelles infections est passé de plus de 3.000 par semaine, son maximum au début du mois de février, à moins de 50 dimanche dernier. La Chine n’est même plus la nation la plus affectée. L’Italie ainsi que la Corée du Sud et l’Iran ont maintenant plus de cas par habitant.

La chute peut s’expliquer de trois façons différentes:

  • La Chine falsifie les chiffres et signale moins d’infections qu’il n’y en a réellement. La Chine a une longue tradition de comptabilité quelque peu créative dans de nombreux domaines.
  • La quarantaine totale de villes entières effectuée dans la province de Hubei s’est avérée être la seule formule gagnante. Même les personnes qui n’étaient pas malades n’étaient pas autorisées à quitter leur domicile pendant 35 jours.
  • Le virus devient naturellement de moins en moins agressif, tout comme cela été me cas avec le Sras et le virus H1N1. Ces virus aussi auraient pu être contenus par des mesures simples avant qu’ils ne fassent plus de dégâts.

Le printemps ?

Un certain nombre de scientifiques pensent que le virus disparaîtra de lui-même lorsque le printemps arrivera et que les températures augmenteront. Dans la province de Hubei, le printemps se manifeste généralement un peu plus tôt qu’en Europe du Nord, avec des températures avoisinant les 14 degrés Celsius ces derniers jours. C’est quelques degrés de plus qu’à Milan et Venise, par exemple, où se concentrent les problèmes italiens.

Il est donc possible que le virus subisse simplement les lois de la nature et que sa survie dépende de la température extérieure ambiante. Pourtant, tout cela ne reste guère plus que de la spéculation.

Seul le temps nous dira si ce sont les mesures strictes de quarantaine ou simplement la nature qui aura eu raison du coronavirus. Voire des deux effets en même temps.

Lire aussi :

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    59.750.988
  • Nombre
    de décès
    1.409.160
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    561.803
  • Nombre
    de décès
    15.938
Logo Business AM

Business AM | Stocks