La Chine dévoile le premier porte-avions pour drones au monde: entièrement sans pilote et contrôlé par l’IA

La Chine dispose d’un porte-avions sans équipage, contrôlé par l’IA, qui peut transporter des dizaines de drones à travers le Pacifique.

L’intelligence artificielle joue un rôle important dans les projets de la Chine visant à étendre son influence dans le Pacifique. Mercredi, la superpuissance asiatique a dévoilé un porte-avions pour drones entièrement contrôlé par une IA. Le premier porte-drones au monde ne servira, pour l’instant, qu’à la recherche scientifique. Les drones embarqués seront contrôlés à distance par les chercheurs.

Le navire en question s’appelle le Zhu Hai Yun, librement traduit : le « nuage de Zhuhai ». Un nom qui fait référence au Southern Marine Science and Engineering Guangdong Laboratory de Zhuhai, où le système de contrôle du navire a été développé.

Depuis juillet 2021, la construction du navire est en cours au chantier naval Huangpu Wenchong, dans le sud de Guangzhou. Ce chantier est une filiale de la China State Shipbuilding Corporation, une entreprise d’État qui est également considérée comme le plus grand constructeur de navires en Chine.

Le « nuage de Zhuhai » devrait être prêt à être utilisé d’ici la fin de l’année, selon le South China Morning Post.

Atteindre la suprématie en mer grâce à l’IA

Le porte-drones mesure 88,5 mètres de long, 14 mètres de large, 6,1 mètres de haut et pèse 2.000 tonnes. Le « nuage » a une vitesse optimale en termes de coûts de 13 nœuds, mais peut atteindre les 18 nœuds.

Le large pont du navire autonome peut accueillir divers types d’engins sans pilote, tels que des drones, ainsi que des sous-marins autonomes. Le navire peut transporter ces appareils vers des lieux où, en théorie, ils pourront un jour intercepter, assiéger et repousser des cibles militaires à la vitesse de l’éclair. Il s’agit d’un véritable tournant dans le développement des équipements maritimes sans équipage.

« Le navire intelligent et sans équipage est une nouvelle ‘espèce marine’ merveilleuse qui apportera des changements révolutionnaires à l’observation des océans », avait déjà déclaré Chen Dake, directeur du laboratoire de Zhuhai, au Science and Technology Daily en 2021.

Mais l’impact militaire de ce navire pourrait être encore plus important. La Chine, qui est le plus grand constructeur de navires au monde, est désireuse d’étendre sa puissance maritime. Le pays investit massivement dans la recherche de navires autonomes: le Zhu Hai Yun en est l’un des premiers résultats majeurs.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20