La Belgique s’isole du Royaume-Uni 24 heures de plus

Gustavo Valiente/I-Images

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) l’a confirmé à la VRT. L’interdiction de voyager entre le Royaume-Uni et la Belgique sera prolongée de 24 heures.

Cette interdiction, décidée ce dimanche, fait suite à la découverte d’une nouvelle souche du covid-19, évaluée comme plus contagieuse. Le Premier ministre Alexander De Croo avait expliqué ne pas vouloir prendre le moindre risque, alors que certains scientifiques sont sortis dans la presse pour rassurer: une mutation d’un virus n’a rien d’anormal. Au total, plus de 200 souches ont déjà été recensées dans le monde.

Mais notre pays gardera ses frontières fermées aux Britanniques 24 heures supplémentaires. À l’exception du trafic de Fret. Cette interdiction vaut donc pour les vols commerciaux, les trajets en Eurostar et les bateaux de passagers.

Quid des Belges au Royaume-Uni ?

En outre, à partir de mercredi, seules les personnes ayant leur résidence principale en Belgique peuvent entrer dans notre pays via le Royaume-Uni. Mais ils doivent être mis en quarantaine pendant sept jours. Cette dernière mesure s’applique jusqu’au 31 décembre.

À partir du 1er janvier, chacun peut revenir en Belgique, mais uniquement si la personne peut présenter un test négatif récent.

En attendant, notre pays négocie toujours au sein de l’UE pour adopter une approche coordonnée. La liste des pays fermant leur accès au Royaume-Uni s’allonge en Europe : la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Irlande, les Pays-Bas, la Norvège et le Danemark appliquent une interdiction d’accès complète.

Ce soudain isolement du Royaume-Uni a des conséquences directes aux frontières et dans les négociations autour du Brexit.