Une autre première pour James Webb : le télescope spatial prend la première photo d’une exoplanète

Des astronomes ont utilisé le télescope spatial James Webb pour prendre pour la première fois l’image d’une planète située en dehors de notre système solaire. « L’obtention de cette image s’apparente à la recherche d’un trésor spatial », a déclaré l’un des chercheurs.

L’exoplanète, connue sous le nom barbare de HIP 65426 b, a été découverte en 2017 à l’aide du Very Large Telescope du Chili, l’un des plus avancés sur Terre. Ce corps céleste a une masse six à douze fois supérieure à celle de Jupiter, ce qui rend impossible toute forme de vie, et se déplace à une distance d’environ 385 années-lumière de la Terre, c’est-à-dire à peu près dans notre arrière-cour cosmique.

Nouveaux détails

Le Very Large Telescope avait déjà capturé des images de la planète, mais elles étaient différentes de celles prises par le James Webb. Ces images ont été obtenues en utilisant des longueurs d’onde infrarouges courtes de la lumière.

Les photos de James Webb ont quant à elle été prises en utilisant des longueurs d’onde infrarouges plus longues, révélant de nouveaux détails qui ne peuvent être vus par les télescopes terrestres, car la lueur infrarouge de notre propre atmosphère nous mettrait des bâtons dans les roues.

Les astronomes qui ont pris cette nouvelle photo sont encore en train d’analyser les données et de préparer un article universitaire. Mais bien qu’il n’y ait pas encore de publication scientifique, ils parlent déjà d’un « moment transformateur, non seulement pour Webb, mais pour l’astronomie en général ». Ce sont les mots de Sasha Hinkley, une physicienne britannique qui dirige les recherches.

Les scientifiques ont choisi cette planète parce qu’elle est environ 100 fois plus éloignée de son étoile que la Terre ne l’est du Soleil. Il est ainsi plus facile de séparer la lumière émise par l’étoile de celle émise par la planète.

Impressionnant

James Webb parvient très bien à séparer cette lumière car le télescope est équipé de coronographes, des instruments qui peuvent bloquer la lumière des étoiles. Cela devrait faciliter la prise de telles photos.

« C’était vraiment impressionnant de voir à quel point le coronographe de Webb a réussi à supprimer la lumière de l’étoile hôte », a déclaré Hinkley à Scitechdaily. « Obtenir cette image, c’était comme déterrer un trésor spatial », a ajouté Aarynn Carter, un chercheur californien qui a dirigé l’analyse des images.

Les photos d’exoplanètes sont extrêmement difficiles à prendre, bien que cette première de James Webb ne soit pas tout à fait sans précédent. L’étoile d’un système solaire est des milliers de fois plus brillante qu’une de ses planètes. Par exemple, HIP 65426 b est 10.000 fois moins brillante que l’étoile dans le spectre proche infrarouge, et quelques milliers de fois plus brillante dans le spectre infrarouge.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20