Jamais autant de dividendes n’ont été reversés dans le monde que lors de ce premier trimestre

Nouveau record mondial pour le reversement de dividendes, selon une étude publiée ce mardi. Les reversements aux actionnaires ont augmenté de 11% pour atteindre 302,5 milliards de dollars (283,20 milliards d’euros) sur les trois premiers mois de l’année.

En conséquence, selon le gestionnaire d’actifs Janus Henderson, les prévisions pour l’année 2022 ont été revues à la hausse. Les dividendes pourraient atteindre la somme astronomique de 1.540 milliards de dollars (1.441,7 milliards d’euros), «soit une augmentation de 4,6%» par rapport à 2021, qui était déjà une année record, rapporte l’AFP.

Si on excepte l’année 2020, qui avait été un coup de frein, les reversements sont en hausse constante et ont doublé depuis 2009, l’année de la création de l’étude par le gestionnaire d’actifs. On parle seulement ici des 1.200 plus grosses capitalisations boursières dans le monde.

Inflation

Voilà qui tranche en tout cas avec la période d’inflation galopante qui touche le portefeuille des citoyens. Ce contexte n’a pas empêché 94% des entreprises concernées à rehausser leurs dividendes. Aux États-Unis, ce ratio est même de 99%.

Sans réelle surprise, ce sont les sociétés pétrolières et minières qui ont vu leurs dividendes le plus exploser. De 29% dans le second cas. Le troisième grand secteur à en profiter est le secteur du transport maritime, qui a récupéré, suite à la pandémie et à la guerre en Ukraine, tout ce qu’il avait perdu durant la dernière décennie.

Alors que les marchés boursiers sont en baisse, les revenus des grandes entreprises ne sont, eux, pas encore affectés depuis la reprise post-pandémie. Pour le moment, ceux qui payent le plus lourd tribut de la crise énergétique, notamment, sont clairement les consommateurs. Mais ils restent un maillon essentiel de l’économie mondiale. Une baisse de la confiance et donc de la consommation pourrait entrainer au mieux une stagflation ou pire une récession dans le pire scénario, préviennent les économistes.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20