L’Ukraine a abattu une dizaine de drones iraniens qui visaient ses infrastructures énergétiques

L’hiver et la guerre font rage en Ukraine. Pour affaiblir les Ukrainiens, les Russes visent les infrastructures énergétiques.

Pourquoi est-ce important ?

L'infrastructure énergétique de l’Ukraine a été détruite par la guerre ou, au mieux, gravement endommagée. La Russie a intensifié ses bombardements sur les infrastructures énergétiques ukrainiennes ces dernières semaines malgré des pénuries de munitions.

L’actualité : L’Ukraine a déclaré mercredi 14 décembre qu’elle avait abattu plus d’une douzaine de drones de fabrication iranienne lors de la dernière attaque de Moscou contre Kiev.

  • « Les terroristes ont commencé ce matin avec 13 Shaheds », a déclaré M. Zelensky, faisant référence aux engins fabriqués en Iran. « Les 13 ont été abattus », a-t-il ajouté, invitant les habitants à tenir compte des sirènes de raid aérien.
  • Le fournisseur national d’énergie Ukrenergo a déclaré qu’aucune installation électrique n’avait été endommagée lors de l’attaque, et a félicité les forces de défense aérienne ukrainiennes pour leur travail « brillant ».
  • Personne n’a été blessé ou tué. Les débris des drones abattus ont endommagé des maisons et un bâtiment administratif local, rapporte les autorités ukrainiennes.
  • Ces attaques de drones font partie du plan russe de destruction des infrastructures énergétiques ukrainiennes. Cela a une conséquence directe sur la population et surtout les enfants. L’UNICEF, l’agence des Nations unies pour l’enfance, a déclaré mercredi que « près de sept millions d’enfants n’ont plus accès à l’électricité, au chauffage et à l’eau, ce qui les expose à un risque accru ».
  • Les forces de défense aériennes vont toutefois être encore renforcées par Washington qui s’apprête à envoyer une batterie de défense antimissile Patriot à Kiev, à la grande frustration des Russes.

Contexte : La Russie peine à s’imposer face à l’Ukraine et ses alliés.

  • Après près de dix mois de combats, la Russie n’a encore atteint aucun de ses objectifs clés dans le cadre de ce qu’elle appelle son « opération militaire spéciale » en Ukraine, notamment la prise de la capitale ou de la région orientale du Donbass.
  • La Russie fait face à une pénurie de munitions et de matériel longue portée. Moscou a donc conclu un accord avec l’Iran pour obtenir ces drones. Ceux-ci servent principalement à l’attaque des infrastructures énergétiques ukrainiennes.
  • L’attaque a eu lieu alors que le Kremlin a suggéré que les combats ne cesseraient pas à Noël. De l’autre côté, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a convié les dirigeants européens à aider à la mise en place d’un tribunal pour juger les dirigeants russes dans le cadre de la guerre.
  • Des dizaines de pays et d’organisations internationales se sont réunis à Paris pour répondre à l’appel de Zelensky. Pour aider le pays à résister à l’assaut de la Russie sur son réseau énergétique, le président ukrainien a demandé une aide d’un milliard d’euros. Les États-Unis ont récemment décidé d’aider l’Ukraine à la reconstruction de ces infrastructures. 
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20