Tout le monde n’est pas confronté à une inflation galopante : dans certains pays, les prix baissent

Pratiquement aucun pays au monde ne semble échapper à l’inflation extrêmement élevée. Néanmoins, il existe des domaines où la dépréciation monétaire reste dans les limites. Dans certains pays, les prix sont même en baisse.

La vie en Belgique est devenue plus chère de 9,62% le mois dernier. Ce chiffre est comparable au taux d’inflation du mois de juin (9,65%). Il semble que la dépréciation monétaire ait atteint un sommet. Cela ne change rien au fait que l’inflation est encore très élevée.

Ailleurs dans le monde, les consommateurs doivent également mettre la main à la poche pour toutes sortes de services et de produits. Dans certaines régions, l’inflation est un multiple de la dépréciation monétaire en Belgique. Pensez, par exemple, à la Turquie, où la vie est devenue presque 80% plus chère en juillet. Le Zimbabwe est actuellement le champion de l’inflation, selon les données de Trading Economics. Le mois dernier, le taux d’inflation y a atteint le chiffre vertigineux de 257%.

Note importante : Trading Economics ne travaille pas avec des taux d’inflation harmonisés. Cela signifie que chaque chiffre est basé sur un panier de produits de référence compilé par les pays eux-mêmes. Eurostat, par exemple, travaille bien avec un chiffre harmonisé, de sorte que nous pouvons effectuer une comparaison équitable entre les États membres de l’UE chaque mois. Selon Eurostat, le taux d’inflation dans notre pays s’est établi à 10,4% le mois dernier.

Inflation limitée

Au sein de l’Union européenne, on n’échappe pas à ce taux d’inflation galopant. Ainsi, la vie dans la zone euro est devenue 8,9% plus chère le mois dernier. Le taux d’inflation le plus bas de la zone euro (selon Eurostat) se trouve à Malte. L’augmentation du coût de la vie y a été « limitée » à 6,1% le mois dernier.

Au-delà de l’UE, le Liechtenstein a le taux d’inflation le plus bas d’Europe. En moyenne, les résidents du micro-État doivent payer 2,5% de plus pour leurs achats par rapport à l’année dernière. Notons que le dernier rapport sur l’inflation date d’avril. La Suisse se porte également très bien par rapport aux autres pays européens. La vie y est « seulement » devenue 3,4% plus chère en juillet.

Chute des prix

Et au niveau mondial ? Les données de Trading Economics montrent que dans deux pays, il y a une déflation. Au Soudan du Sud, par exemple, la vie est devenue 4,3% moins chère en avril (là encore, il s’agit du dernier rapport sur l’inflation). Il convient toutefois de noter que le pays a connu une inflation immensément élevée jusqu’à l’automne 2021. Entre 2008 et 2021, le taux d’inflation moyen dans ce pays africain a atteint 71,9%. En septembre 2016, une dépréciation monétaire de pas moins de 549,4% a été enregistrée.

Les prix sont également en baisse au Bénin. En juin, par exemple, on a enregistré une déflation de 2,6%. En mai, les prix étaient encore en très légère hausse (0,5%). Contrairement au Soudan du Sud, le Bénin n’a pas eu à faire face à une forte augmentation du coût de la vie ces dernières années. Trading Economics y prévoit un taux d’inflation moyen de 2,14% entre 2001 et 2022.

(JM)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20