« Les sanctions occidentales sont pleines de fuites » : le Belarus offre une porte de sortie à la Russie

Pour l'opposant politique biélorusse Pavel Latushka, l'Union européenne doit considérer son pays comme un cobelligérant, et non comme un intermédiaire potentiel pour négocier avec Moscou.

Ça n'est pas une nouveauté que le gouvernement de Minsk suive de près la ligne de Moscou sur toute question internationale. Depuis le début de la guerre en Ukraine, le Belarus mène une politique d'équilibriste qui penche quand même fort à l'est, permettant à la Russie de faire stationner ses

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20