Global Wealth Report 2021: les 3 graphiques clés

La banque d’investissement suisse Credit Suisse a publié ce mercredi son Global Wealth Report. Ce rapport rend compte de l’évolution de l’économie dans le monde. Business AM résume les principales conclusions de l’étude ci-dessous en trois graphiques.

Pourquoi est-ce important ?

La pandémie de coronavirus a eu d'énormes dommages sur l'économie mondiale. C'est du moins ce qu'on a toujours pensé. Mais le rapport du Credit Suisse montre que les taux de change en particulier ont eu un impact majeur sur les transferts de richesse.

Aperçu

Le premier graphique donne une image globale des principaux changements dans l’évolution des richesses en 2020. Au niveau mondial, la richesse totale a augmenté de 7,4%. La richesse par adulte s’est appréciée de 6%. C’est deux fois plus qu’en 2000.

Les deux régions les plus rentables sont l’Amérique du Nord et l’Europe, avec une croissance respective de 12.400 milliards de dollars et de 9.200 milliards de dollars. La Chine et le reste de l’Asie, à l’exception de l’Inde, sont juste derrière l’Europe avec une hausse de 8.900 milliards de dollars. En Afrique, pratiquement aucun changement n’est détectable. Les petits changements qui se sont produits sont principalement dus aux fluctuations des taux de change.

Par contre, l’Inde et l’Amérique du Sud ont enregistré des pertes importantes en 2020. La richesse de l’Inde a baissé de 594 milliards de dollars, soit 4,4% en moins par rapport à 2019. Cette perte a été exacerbée par la volatilité des taux de change. S’ils étaient restés stables, la perte n’aurait été que de 2,1%. La région la moins performante est l’Amérique latine, où le total des actifs a chuté de 1.200 milliards de dollars, soit 11,4% par rapport à l’année dernière. La pandémie en est la cause principale.

Les gagnants et les perdants

Avec la crise sanitaire et économique que nous avons connu, personne ne s’attendait à ce que les ménages connaissent une augmentation de leurs richesses. Mais la hausse des prix des actifs et des devises a entrainé des gains importants.

Les variations de richesse se lisent mieux quand elles sont calculées par adulte. De cette façon, les performances des différents pays sont mieux visualisées. Le graphique ci-dessous résume les pays où la richesse par adulte a le plus augmenté (en dollars américains).

La Suisse et l’Australie arrivent en tête avec respectivement 70.729 dollars et 65.695 dollars. La Belgique et la Suède ont toutes deux enregistré des augmentations de plus de 50.000 dollars. Les ménages en Allemagne, aux Pays-Bas et aux États-Unis ont bénéficié collectivement d’une augmentation de plus de 40.000 dollars. Les tendances à la hausse dans ces pays sont principalement dues à la hausse des prix des actifs, tout particulièrement aux États-Unis.

De manière assez inattendue, très peu de pays ont connu de grosses pertes. Mais la richesse par adulte a diminué au Brésil, au Chili et en Russie. En cause: une combinaison mortelle de la chute des devises et de la pandémie. Leur valeur nette par adulte a glissé d’un peu plus de 10.000 dollars. Mais ce n’est pas les plus grands perdants. Les Émirats arabes unis et Hong Kong ont perdu respectivement 18.540 dollars et 26.419 dollars.

Le nombre de millionnaires par pays

Environ 1% des adultes dans le monde sont millionnaires. Mais comment ces ultra-riches sont-ils dispersés dans le monde? Vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous.

En partant de la droite du graphique, on remarque que les millionnaires en Inde, en Indonésie et en Russie sont plutôt rares. Seul un adulte sur mille possède plus d’un million de dollars. En Chine, malgré leur croissance impressionnante, la fréquence de millionnaires n’est pas beaucoup plus élevée. Cela ne signifie pas qu’ils ne sont pas nombreux, mais la population est tellement grande qu’ils sont noyés dans la masse.

En Europe du Sud, en revanche, les chances de rencontrer un millionnaire dans la rue augmentent. Pas moins de 3% des adultes en Italie et en Espagne possèdent plus d’un million de dollars. Les chances sont encore plus grandes dans le nord. En France, en Autriche et en Allemagne, 4% de la population est millionnaire. En Belgique, aux Pays-Bas, au Danemark et en Suède, c’est même 6%.

Pourtant, avec plus de 8% de millionnaires par adulte, c’est bien aux États-Unis, à Hong Kong ou en Australie que vous avez le plus de chances de rencontrer un millionnaire. La Suisse trône en haut du classement avec 15% de sa population qui est millionnaire.

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés