Gary Gensler, président de la SEC : « Les stablecoins sont comme des jetons de poker dans un casino »

Gary Gensler, le président de la SEC, le chien de garde des marchés boursiers américains, ne pense pas que les cryptomonnaies puissent remplir le rôle de la monnaie privée à long terme. Il a également comparé les stablecoins à des « jetons de poker dans un casino ». Il a fait ces déclarations dans une interview accordée au Washington Post. Gensler a répété une analogie antérieure dans laquelle il a comparé le marché des cryptomonnaies, qui vaut plus de 2.000 milliards de dollars, au « Far West ».

Pourquoi est-ce important ?

Les régulateurs sont de plus en plus préoccupés par les cryptomonnaies stables, qui ont un prix fixe et sont adossées à des réserves d'argent réel, en raison des risques pour les investisseurs et le système financier en général. Divers responsables et administrateurs (comme la présidente de la BCE, Christine Lagarde) ont exprimé leurs inquiétudes à plusieurs reprises. La publication libérale The Economist, quant à elle, a inventé le terme "not so stablecoins".

Les stablecoins « se comportent presque comme des jetons de poker dans le casino en ce moment », a déclaré M. Gensler dans une interview au Washington Post. « Nous avons beaucoup de casinos ici dans le Wild West et les jetons de poker aux tables de jeu sont ces stablecoins… ».

Dans un discours prononcé au début du mois d’août, M. Gensler a déclaré que le marché des actifs numériques s’apparentait au « Far West », car il ne bénéficie pas d’un degré de protection important pour les investisseurs. Il a appelé les législateurs à donner à la SEC plus d’autorité pour réguler l’industrie.

Stablecoins

Un stablecoin est une cryptomonnaie qui est rattachée à des monnaies fiduciaires telles que le dollar américain et adossée à des actifs traditionnels tels que des obligations d’État à court terme. Le plus grand stablecoin, Tether, est évalué à environ 69 milliards de dollars. USD Coin, le deuxième plus grand, a une capitalisation de marché de près de 30 milliards de dollars, selon CoinGecko. Cependant, Gensler n’a pas mentionné de stablecoin dans l’interview.

La SEC est en train de rédiger un rapport sur ces stablecoinssous la direction de Janet Yellen, secrétaire au Trésor, a déclaré M. Gensler. Il a ajouté que la coopération avec le Congrès « aiderait » à les réglementer.

Argent privé

Le régulateur a déclaré qu’il existe des exemples d’expériences avec des formes privées de monnaie aux États-Unis. Par exemple, il a cité l’époque des banques Wildcat (des années 1830 aux années 1860), où les banques émettaient leurs propres billets et se faisaient concurrence.

« L’argent privé ne dure généralement pas si longtemps. Je ne pense donc pas qu’il y ait une viabilité à long terme pour 5.000 ou 6.000 formes d’argent privé. L’histoire nous enseigne le contraire », a-t-il déclaré. « En attendant, je pense qu’il vaut la peine de mettre en place un système de protection des investisseurs. »

Bourses de cryptomonnaies

L’interview a été publiée après que Gensler a déclaré au Comité bancaire du Sénat la semaine dernière que les échanges de crypto doivent s’enregistrer auprès de son agence parce que certains de leurs jetons ou produits peuvent être des titres.

« Ces plateformes doivent (…) trouver comment s’enregistrer, comment protéger les investisseurs », a déclaré Gensler, cité par le Washington Post.

Pour aller plus loin :

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20