Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Facebook et Twitter de front contre les fake news de Donald Trump

Logo Business AM
Politique

06/08/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Isopix

Ce mercredi, les réseaux sociaux Facebook et Twitter ont tous deux supprimé une vidéo de Donald Trump qui comportait de la désinformation sur le Covid-19. C’est la première fois que Facebook réagit aussi sévèrement à une publication du président.

La vidéo en question contenait une interview de Donald Trump où il affirmait que les enfants étaient ‘presque totalement immunisés’ contre le coronavirus. Ce qui est faux. Les enfants font souvent des formes moins graves du coronavirus, ce qui explique qu’ils sont souvent sous-représentés dans les statistiques sur la maladie. Mais ils peuvent attraper la maladie, être gravement malades et contaminer d’autres personnes.

Facebook, qui supprime pour la première fois un vidéo du président, a déclaré que le message ‘constituait une violation de nos politiques en matière de désinformation dangereuse sur le Covid-19’. Le réseau social montre ainsi qu’il est capable de faire preuve de plus de sévérité dans la régulation des publications sur sa plateforme.

Depuis les manifestations antiracisme, Facebook avait été accusé de laxisme sur la gestion des messages politiques. Mark Zuckerberg avait refusé de supprimer un post du président qui tendait fortement vers un appel à la violence. Le CEO de Facebook avait expliqué qu’il ne voulait pas être un ‘arbitre de la vérité’.

Toutefois, à la suite du boycott publicitaire de nombreuses entreprises, il avait annoncé qu’il serait intraitable sur la désinformation concernant la pandémie de Covid-19 et les élections présidentielles.

De son côté, Twitter a gelé le compte de la campagne présidentielle de Trump, @TeamTrump, car elle avait riposté la vidéo. Les régulateurs ont déclaré que le compte ne serait pas réactivé tant que la vidéo ne serait pas supprimée. Ce qui a été très vite fait, le compte est à nouveau opérationnel.

‘La Silicon Valley est biaisée contre le président’

Cette double sanction a suscité la colère dans le camp républicain. Courtney Parella, une porte-parole de la campagne du président a déclaré que c’était à nouveau ‘la preuve que la Silicon Valley est biaisée contre le président’.

Les républicains accusent très fréquemment les réseaux sociaux Twitter, Facebook et Google (via YouTube) de soutenir le camp opposé en censurant le président Trump.

La porte-parole a tenu à expliquer l’interview : ‘Le président énonçait juste un fait: les enfants sont moins susceptibles que les adultes d’attraper le coronavirus’. Le but de cette campagne sur les enfants et le coronavirus est de faire rouvrir les écoles américaines. La plupart des écoles du pays ont décidé de ne pas reprendre les cours en présentiel alors que l’épidémie continue de sévir dans le pays.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.170.390
  • Nombre
    de décès
    946.001
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    97.976
  • Nombre
    de décès
    9.936
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks