Exit les écrans pliables et place aux écrans « coulissables »

Un écran d’ordinateur qui peut passer de 13 à 17 pouces simplement en « coulissant », voilà un concept pour le moins étonnant. Serait-ce l’avenir des écrans ? C’est possible.

Les écrans pliables ne sont pas la forme finale de nos écrans. Et Intel nous l’a prouvé lors de sa conférence annuelle, Intel Innovation 2022. Le géant américain a en effet présenté un prototype d’écran d’ordinateur particulièrement intrigant, en compagnie de JS Choi, le patron de Samsung Display, filiale du géant sud-coréen dédiée à la production d’écrans, qui a collaboré au produit. L’écran en question a la particularité de pouvoir s’agrandir en « coulissant ».

La prochaine forme des écrans?

Le concept d’écran coulissant – ou déroulable – n’est pas nouveau, mais il n’était jusqu’à présent réservé qu’aux smartphones et pas encore commercialisé. Reste que le prototype présenté par Intel et Samsung Display est le premier écran d’ordinateur exploitant cette technologie, ou le « premier écran coulissant de 17 pouces au monde pour PC », comme l’a présenté le patron de Samsung Display qui préfère le terme coulissant (« slidable ») plutôt qu’enroulable (« rollable »), bien que le concept paraisse similaire.

D’un simple geste, l’écran passe ainsi d’une diagonale de 13 pouces à 17 pouces.

Quant aux caractéristiques techniques de l’appareil, dont sa résolution, radio, luminosité ou simplement sa durabilité – un point essentiel pour ce type d’écran –, les deux géants n’ont donné aucun détail.

On ne sait donc malheureusement pas si cet écran sera un jour commercialisé, mais celui-ci donne une idée de ce vers quoi nous nous dirigeons. Dans les années à venir, les écrans déroulables ou coulissants pourraient devenir la norme, bien que les écrans pliables aient encore aujourd’hui du mal à convaincre.

De nombreux défis

Le prix pourrait d’ailleurs être un facteur décisif de l’adoption de cette technologie. S’ils sont vendus trop cher, en raison de coûts de production importants par exemple, les écrans déroulables pourraient ne pas trouver leur public. Le concept devra également prouver son utilité.

Une chose est sûre, Intel n’a pas dit son dernier mot en termes d’innovation. Le géant américain est en effet en quête de renouveau depuis plusieurs années déjà. Intel s’était un temps lancé dans les ordinateurs à double écran, en exploitant le système d’exploitation spécifique de Microsoft, Windows 10X, mais l’abandon de ce dernier a certainement contribué à une réorientation d’Intel.

En optant pour un modèle enroulable/coulissable, Intel fait en tout cas l’impasse sur les écrans pliables, contrairement à Asus qui vient de commercialiser le Zenbook 17 Fold. Un choix motivé par le manque d’adoption de la part des consommateurs ou simplement pas l’envie de se démarquer ? Difficile à dire.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20