Pourquoi se ruiner pour un smartphone pliable sera bientôt un lointain souvenir

Marché de niche depuis le début, les smartphones pliables pourraient gagner du terrain au cours des prochaines années. 2022 pourrait d’ailleurs être une année charnière pour le secteur avec l’arrivée de nouveaux acteurs. Une multiplication de l’offre qui pourrait s’avérer bénéfique pour les consommateurs. Cela devrait en effet faire baisser le prix de ces téléphones pliants qui sont encore aujourd’hui réservés à une clientèle aux poches bien remplies.

En 2019, Samsung a marqué les esprits en lançant le premier smartphone pliable destiné à un public de masse. Un événement important qui a malheureusement été entaché par des problèmes d’écran, mais qui a initié une nouvelle gamme de smartphones. Depuis, plusieurs constructeurs se sont lancés dans l’aventure. Le Sud-Coréen a en effet été suivi de près par le géant chinois Huawei, mais aussi par LG et Motorola. Plus récemment, ce fut au tour des constructeurs chinois Xiaomi et Oppo de débarquer sur ce créneau avec le Mi Mix Fold et l’Oppo Find N, tous deux réservés au marché chinois pour le moment. Mais d’autres fabricants sont également attendus sur le secteur, notamment Honor dont l’annonce de son premier smartphone pliable est imminente.

Une diversification de l’offre

L’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché des smartphones pliables – secteur dominé par Samsung – va permettre une diversification de l’offre et donc pousser les fabricants à se livrer à une guerre des prix.

Pour se faire une place aux côtés des mastodontes Samsung et Huawei dont les compétences en la matière ne sont plus à prouver, les nouveaux venus vont en effet devoir jouer sur les prix pour se démarquer. Une carte que certains jouent déjà sur le secteur des smartphones traditionnels.

L’année 2022 devrait d’ailleurs être marquée par une prolifération de nouveaux smartphones pliables. De quoi pousser les consommateurs à passer à ce type d’appareils, entrainant un boost des ventes. « Les smartphones pliables Samsung plus abordables peuvent être attrayants pour certains utilisateurs, en particulier ceux qui ont déjà acheté des modèles de la série S ou Note Plus ou Ultra. Si le modèle Flip peut être vendu à un prix similaire à celui de l’Ultra, nous pourrions voir plus d’adoption à l’avenir », avait d’ailleurs déclaré Maurice Klaehne, analyste principal chez Counterpoint. Une adoption plus large des smartphones pliables pourrait entrainer une baisse des prix, dans une certaine mesure.

On peut d’ailleurs se demander si la prolifération des smartphones pliables ne va pas faire baisser le prix des modèles traditionnels ultra premium. Rappelons en effet que la plupart d’entre eux se situent au-dessus des 1.000 euros. Si le prix des smartphones pliants se rapproche de celui des modèles traditionnels haut de gamme, ces derniers pourraient être proposés à des tarifs préférentiels, histoire de rester attractifs.

Une technologie plus mature

Outre l’arrivée d’une nouvelle concurrence, les prix des smartphones pliables devraient également baisser en raison de l’évolution de la technologie des écrans pliants. Les nouveaux venus ont pu peaufiner leur propre technologie, tout en profitant du sillage tracé par les premiers acteurs. Les fabricants d’écrans sont déjà équipés pour répondre à la demande.

De plus, on peut imaginer que l’adoption du format compact – le Galaxy Z Flip 3 de Samsung et le P50 Pocket de Huawei – pousse davantage de consommateurs à passer le cap. Ce format se glisse plus facilement dans un poche ou un sac et se veut beaucoup moins encombrant qu’un modèle phablette. Une certaine nostalgie accompagne également le format à clapet.

À mesure que l’offre se diversifie et que la demande augmente – les expéditions de smartphones pliables devraient être multipliées par 10 d’ici 2023 –, les coûts de production devraient diminuer, entrainant encore une fois une baisse des prix.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20