Une enquête sur la corruption secoue le Parlement européen : le Qatar a-t-il soudoyé la vice-présidente Eva Kaili ?

Le Parlement européen traverse une crise profonde à la suite d'une enquête belge sur des pots-de-vin impliquant l'organisateur de la Coupe du monde, le Qatar. Les enquêteurs visent principalement l'eurodéputée grecque Eva Kaili, qui a depuis été exclue de son parti, et l'ONG Fight Impunity de l'ex-parlementaire Pier Antonio Panzeri.

Dans l’actu : le parquet fédéral belge a effectué vendredi 16 perquisitions à Ixelles, Schaerbeek, Kraainem, Forest et Bruxelles et a arrêté cinq

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20