L’Europe en a-t-elle enfin assez du pétrole russe ? Les importations commencent à chuter et l’Asie ne sera pas la planche de salut du Kremlin

Un embargo sur le pétrole brut russe par voie maritime sera introduit dans l'Union européenne en décembre. Le marché semble déjà s'y préparer : les importations de l'or noir de Poutine ont déjà chuté de quelque 60 % dans l'UE et au Royaume-Uni par rapport à la période d'avant-guerre. Et il semble que le marché asiatique ne sauvera pas le Kremlin.

La Russie n'exporte plus que 660.000 barils de brut par jour vers les pays européens, selon une analyse de Bloomberg. Il s'agit d'un

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20