Et la commune la moins chère de Belgique est…

La pandémie de Covid-19 a eu un impact limité sur le nombre de transactions immobilières, ressort-il ce lundi des chiffres de l’office belge de statistique Statbel. Le prix médian des appartements dépasse pour la première fois le cap des 200.000 euros dans le pays.

En 2020, le prix médian belge pour une maison de type fermé ou demi-fermé s’élevait à 216.500 euros (+0,7% par rapport à 2019). Pour une maison de type ouvert, il était de 315.000 euros (+5%). La hausse des prix a été la plus marquée pour les appartements, dont le prix médian a augmenté de 7,4%.

Bruxelles

La Région de Bruxelles-Capitale était la région la plus chère. Le prix médian des maisons de type fermé ou demi-fermé était de 435.000 euros (+8,8%) et de 960.000 euros (+11%) pour les maisons de type ouvert. Pour les appartements, il était de 228.000 euros, ce qui représente une hausse de 8,6%.

Wallonie

La Région wallonne était la région la moins chère avec un prix médian de 155.000 euros pour les maisons de type fermé ou demi-fermé (+4,7%) et de 254.000 euros pour les maisons de type ouvert (+5,8%). Avec un surcoût de 7.000 euros, les appartements sont devenus 4,7% plus chers, à 155.000 euros, soit autant qu’une maison de type fermé ou demi-fermé.

Flandre

Entre ces deux extrêmes, la Région flamande proposait en 2020 des maisons de type fermé ou demi-fermé au prix médian de 249.000 euros (+3,8%) et des maisons de type ouvert à 349.000 euros (+5,8% ). Les appartements sont devenus 15.000 euros plus chers (+7,7%), à un prix médian de 210.000 euros.

Knokke-Heist VS Hastière

Le Brabant flamand et le Brabant wallon sont les provinces les plus chères, le Limbourg et le Hainaut les moins chères.

Si Knokke-Heist (Flandre occidentale) est la commune la plus chère, les maisons les moins onéreuses se trouvent à Hastière, dans la province de Namur.

La pandémie de Covid-19 a eu un impact limité sur le nombre de transactions immobilières, indiquent encore les chiffres de Statbel. ‘La baisse du nombre de transactions due au confinement a été compensée par un quatrième trimestre solide’, assure l’office belge.

Pour aller plus loin:

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20