Épargner ou investir: combien de temps faut-il pour doubler son capital ?

Quiconque cherche aujourd’hui des rendements plus élevés est presque obligé d’investir une partie de son capital. La question est de savoir combien de temps il faut pour que vos investissements doublent. Comparons un compte d’épargne traditionnel avec un investissement dans le Bel20.

Pour savoir combien de temps il faut pour que votre épargne ou votre capital d’investissement double, vous pouvez utiliser un calcul simple. Plus précisément, vous divisez 70 par le rendement attendu. La solution à ce calcul est la réponse à la question : combien de temps faudra-t-il pour doubler mon capital ?

La règle des 70

Nous appliquons le calcul ci-dessus au compte d’épargne réglementé. Dans la majorité des banques, vous devez vous contenter d’un taux d’épargne de 0,11 %. Nous divisons donc 70 par 0,11. Le résultat de ce calcul est 636. Cela signifie qu’il vous faudra pas moins de 636 ans avant que vous ayez deux fois plus d’argent sur votre compte d’épargne.

Et si vous choisissez le compte d’épargne le plus lucratif du marché ? En ce moment, c’est MeDirect qui vous offre le taux d’intérêt le plus élevé. Si vous ouvrez le compte d’épargne Maandsparen Max, vous bénéficierez d’un taux d’intérêt de 0,7 %. Dans ce cas, il faudra 100 ans pour que votre capital d’épargne soit doublé.

Les investisseurs peuvent raccourcir considérablement ce temps de doublement. Prenons l’exemple du rendement annualisé du Bel20. Depuis sa création, l’indice star belge a enregistré un rendement annualisé de 7,64 % (y compris les dividendes réinvestis), selon les chiffres d’Euronext. Sur la base du rendement historique, il faut un peu plus de 9 ans pour doubler son capital d’investissement. C’est plus de 70 fois moins que lorsque vous placez votre capital sur un compte d’épargne traditionnel. Vous pouvez suivre le Bel20 en investissant via ce que l’on appelle un ETF. Il s’agit d’un tracker qui suit un certain indice.

Il s’agit bien entendu d’un calcul indicatif. Les banques peuvent ajuster les taux d’épargne à la hausse à l’avenir et les investisseurs risquent naturellement de perdre une partie de leur capital d’investissement. Le rendement d’un portefeuille d’investissement est également difficile à prévoir. Cela dépend des actifs sous-jacents.

Perte du pouvoir d’achat

Dans l’exercice ci-dessus, nous n’avons pas tenu compte de l’inflation. Cela signifie que le doublement de votre capital ne garantit pas le doublement de votre pouvoir d’achat. Au contraire, sur le livret d’épargne, vous perdrez du pouvoir d’achat. Un taux d’épargne de 0,11 % est insuffisant pour compenser la perte de pouvoir d’achat avec un taux d’inflation de 5,64 % (inflation belge en novembre). Ainsi, pour chaque tranche de 1 000 euros sur un compte d’épargne traditionnel, vous perdez 55,3 euros de pouvoir d’achat.

Si vous investissez votre capital dans un ETF qui suit le Bel20, vous pouvez protéger votre pouvoir d’achat. Pour 1 000 euros, vous augmentez même votre pouvoir d’achat de 20 euros.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20