Quel rendement pouvez-vous obtenir si vous investissez 1.000 euros par an dans le Bel20 ?

Quiconque place son argent sur un compte d’épargne doit généralement se contenter d’un rendement de 0,11 %, le minimum absolu dans notre pays. C’est loin d’être suffisant pour protéger votre pouvoir d’achat. Quiconque souhaite se prémunir contre les hausses de prix devrait explorer d’autres horizons.

Pourquoi est-ce important ?

En raison de la politique de la Banque centrale européenne, les épargnants ne reçoivent pratiquement plus aucune compensation pour leurs efforts d'épargne. Certaines banques ont même trouvé le moyen d'abaisser le taux d'épargne à 0 %. Ceux qui souhaitent protéger leur pouvoir d'achat sont, en principe, obligés de placer une partie de leur épargne. Même si la règle d'or demeure : n'investissez que le capital que vous pouvez vous permettre de perdre.
Ces dernières années, presque toutes les banques ont abaissé le taux d'épargne à 0,11 %. C'est le résultat de la politique de taux d'intérêt bas menée par la Banque centrale européenne (BCE). Grâce à un taux d'intérêt bas, épargner est moins intéressant et emprunter est beaucoup moins cher. Le superviseur veut que plus d'argent circule dans l'économie réelle. L'objectif est d'atteindre un taux d'inflation légèrement inférieur à 2 % à moyen terme.

L’inflation réduit le pouvoir d’achat

L’inflation a augmenté au cours des derniers mois. Le taux d’inflation pour juin était de 1,9 %. C’est 17 fois plus que ce que vous obtenez sur la plupart des comptes d’épargne. Ceux qui placent tout leur capital sur leur compte d’épargne perdent du pouvoir d’achat. Actuellement, vous perdez 17,9 euros de pouvoir d’achat pour 1 000 euros d’épargne. En investissant une partie de votre capital, vous pouvez mieux vous protéger contre l’inflation. Nous avons calculé le rendement que vous pouvez obtenir si vous investissez 1 000 euros par an.

Nous avons pris l’exemple d’un investissement dans le Bel20. Il est possible d’investir dans l’indice star belge en utilisant un ETF. Un ETF est un tracker qui suit un certain indice. Depuis sa création en 1991, le Bel20 garantit un rendement annualisé de 7,64 % (y compris les dividendes réinvestis), selon un calcul d’Euronext. Pour cet exercice, nous supposons que ce sera également le cas pour les années à venir.

Investir pour cinq à vingt ans

Si vous investissez votre capital dans le Bel20 pendant cinq ans, vous aurez 6.270 euros sur votre compte de trading après cette période. Cela représente un rendement de 1 270 euros. Si vous épargnez 1 000 euros par an, vous aurez gagné 17 euros au bout de cinq ans.

Les bénéfices augmentent considérablement plus vous investissez longtemps. C’est à cause de l’effet boule de neige. En réinvestissant les dividendes, ils sont à leur tour rentabilisés. En investissant 1 000 euros par an pendant dix ans, vous disposerez de 15 329 euros après une décennie d’investissement. Cela représente un bonus de 5 329 euros. Si vous aviez laissé cet argent sur un compte d’épargne, vous auriez économisé 10 061 euros, soit un rendement de 61 euros.

Enfin, nous examinons le rendement que vous pouvez réaliser si vous investissez pendant vingt ans. Si vous investissez 1.000 euros dans le Bel20 pendant vingt ans, vous vous retrouvez avec 47.337 euros. Cela représente plus du double du capital investi. Si vous aviez laissé ces 20 000 euros sur un compte d’épargne pendant la même période, vous auriez dû vous contenter de 20 233 euros après deux décennies d’épargne.

Il s’agit d’un exercice basé sur les rendements historiques. Les chiffres ne sont donc pas une garantie de ce que l’avenir nous réserve. Investir comporte toujours des risques.

Lire aussi :

Plus
Lire plus...
Marchés