Le nucléaire : l’autre source d’énergie venue de Russie dont on n’est pas près de se passer

Le gaz, le pétrole, et enfin le diesel : les pays occidentaux ont à peu près réussi l'exploit de massivement changer de sources d'approvisionnement énergétique en une petite année, afin de tarir les revenus de la Russie. Mais il en reste une pour laquelle sanctionner s'avère difficile voire impossible, car les alternatives sont rares et, manque de chance, c'est à la fois la plus propre et la plus productive.

Le problème : si les pays européens ont pu, après beaucoup d'angoisses,

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Meer premium artikelen
Plus
Array
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20