En retard et (beaucoup) plus chers: inquiétude autour des jouets made in China pour les fêtes de fin d’année

Tant en Europe qu’aux États-Unis, l’industrie du jouet est de plus en plus préoccupée par les approvisionnements en provenance de Chine pour la période de fin d’année. Certains jouets pourraient ne pas arriver à temps. On craint aussi une hausse des prix.

Le grand coupable est le transport mondial par conteneurs, qui est dans la panade depuis des mois maintenant. Les magasins de jouets, comme les autres détaillants, sont doublement touchés. Non seulement ils doivent attendre plus longtemps pour recevoir leurs marchandises, mais le prix du transport a également augmenté de façon spectaculaire.

Les prix sur la ligne Shanghai-Anvers ou Shanghai-Rotterdam ont été multipliés par sept en un an et demi. Un conteneur qui coûtait autrefois 2.000 dollars coûte aujourd’hui 14.000 dollars pour être acheminé de Chine en Europe occidentale.

En plus de cela, pour les jouets électroniques, la production en Chine est également perturbée en raison de la pénurie mondiale de puces informatiques.

Les forains belges disent qu’ils sont déjà à court de peluches. C’est peut-être un avant-goût de ce que les magasins de jouets d’Europe et des États-Unis connaîtront plus tard cette année. Le détaillant britannique de jouets TRA s’attend à ce qu’il y ait moins de choix sur les étagères que les autres années. Un scénario apocalyptique, où les rayons sont vides pendant la période de vente la plus importante de l’année, ne serait toutefois pas envisagé, a assuré l’association à la BBC.

Chaîne d’approvisionnement défaillante

Les problèmes du secteur du jouet illustrent le problème logistique général qui touche l’ensemble du monde du commerce de détail.

Gita Gopinath, économiste en chef du FMI, confirme que le problème des chaînes d’approvisionnement défaillantes se prolonge plus longtemps que prévu. Le fait que les délais de livraison atteignent des niveaux record est de très mauvais augure. La conséquence est que les entreprises doivent attendre plus longtemps que prévu leurs marchandises ou leurs composants, ce qui peut entraîner des pénuries temporaires du produit dans le magasin ou dans le produit final.

Si les conteneurs restent bloqués dans les ports en raison, par exemple, d’une pénurie de chauffeurs routiers, cela entraîne également une hausse des coûts logistiques. Ces coûts supplémentaires seront partiellement ou totalement répercutés sur le consommateur.

Des prix bien plus élevés

Les grandes compagnies maritimes CMA CGM et Hapag-Lloyd ont récemment annoncé qu’elles allaient geler leurs tarifs pour le transport de conteneurs pendant quelques mois. Cela semble être une bonne nouvelle pour le consommateur, car cela freine les prix.

Mais selon les économistes, il s’agit d’un geste stratégiquement réfléchi. Après avoir multiplié les tarifs par sept, il n’était de toute façon pas possible de les augmenter davantage, car les clients se retireraient alors en masse.

En outre, les compagnies maritimes parlent de stabiliser les prix, et non de les réduire. Tout indique que les prix des conteneurs resteront élevés dans les mois à venir, ce qui pourrait signifier que votre jouet préféré aura désormais un prix plus élevé, et ce de façon permanente.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20