Fini les écrans, le marché du jouet explose

Le confinement a eu un impact certain sur nos loisirs : beaucoup de parents orientent leurs achats vers des jeux qui garderont les enfants à l’extérieur. Mais ils achètent aussi des jeux qui leur rappellent leur propre enfance.

Le marché du jouet se porte étonnamment bien : selon NPD Group, une entreprise américaine d’étude de marché fondée en 1966, ses ventes ont progressé de pas moins de 20% au premier semestre 2021, en comparaison avec les chiffres de 2019. Et les tendances du secteur révèlent un peu de notre comportement de consommateur durant les périodes de confinement.

Les jouets d’extérieur se sont exceptionnellement bien vendus, en particulier en avril, pendant le reconfinement, où l’augmentation des ventes a fait un pic à 77% de plus qu’en 2019, selon les chiffres pour la France. Face aux annonces de fermeture de magasins, les consommateurs se sont rués sur les toboggans, les balançoires, et autres trampolines. Une manière de pouvoir occuper les enfants sans dépendre d’activités extérieures au domicile, dont le maintien restait toujours incertain. Par contre, les ventes de tricycles sont en baisse de 2%, et celles de skates de 12%. Comme si on n’était pas certain de pouvoir sortir se balader.

Un autre secteur du loisir confirme son retour en gloire : celui des jeux de société. Là encore rien d’étonnant, vu qu’ils sont parfaits pour occuper toute la famille quand il pleut et qu’il n’y a rien à la TV. Mais le secteur s’est aussi énormément diversifié, avec des jeux adaptés à toutes les tranches d’âge.

Pokémon, 25 ans après

2021 voit aussi le retour de la vague des cartes à collectionner. Et dans ce secteur de niche, quelques grands noms se taillent la part du gâteau. On aurait pu croire que l’incertitude scolaire face au virus soit un obstacle, mais il n’en fut rien : les autocollants Panini ont profité de l’habituel engouement pour l’Euro 2021 de football. Et ils s’échangent toujours massivement dans les écoles.

Mais l’année marque aussi les 25 ans de cartes Pokémon ! Elles avaient marqué toute une génération d’écoliers prêts à tout pour un bon échange dans la cour de récré’ et les gamins de cette génération ont grandi sans abandonner leur passion. La marque de l’emblématique Pikachu reste la plus vendue sur le marché français en 2021. Avec même des records aux enchères : les ventes de cartes Pokémon ont été multipliées par six sur eBay l’année dernière, et la tendance continue. Les sommes peuvent devenir démentes : en avril dernier, un YouTuber français affirmait avoir lâché 50.000€ pour un paquet de cartes rares !

Depuis 2018, le marché des cartes Pokémon s’emballe en France, en particulier en ligne. Un engouement qui doit sans doute plus aux jeunes adultes qui ont vécu le premier engouement pour les bestioles de Nintendo, au tournant du siècle, plutôt qu’à leurs enfants.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés