Elon Musk explique pourquoi le Dogecoin reste un meilleur moyen de payement que le Bitcoin

L’homme le plus riche du monde affirme que le Dogecoin (DOGE) est une meilleure monnaie transnationale que le Bitcoin (BTC).

Dans une interview accordée au Time Magazine, Elon Musk a expliqué pourquoi, selon lui, le Dogecoin reste mieux adapté aux transactions internationales que le Bitcoin, la cryptomonnaie la plus ancienne et la plus précieuse au monde.

L’entretien avec le PDG de SpaceX et de Tesla a été publié par Time lundi, après que l’homme a été choisi par le magazine de référence comme « Personne de l’année » pour l’influence qu’il a eue sur le monde au cours de l’an écoulé.

Musk considère toujours que le bitcoin est le meilleur outil de thésaurisation actuellement disponible. Cela s’expliquerait par le faible volume de transactions quotidiennes du réseau et par les frais de transition élevés que les investisseurs doivent encore payer. En outre, le bitcoin présente une rareté intrinsèque de 21 millions de pièces (dont la dernière serait extraite vers l’an 2140), chacune étant divisible par 100 millions de satoshi.

Cependant, la monnaie mème Dogecoin serait mieux adaptée en tant que monnaie numérique internationale. Le système avec pour mascotte un chien Shiba Inu pourrait supporter beaucoup plus de transactions et être moins sujet à l’inflation que la monnaie fiduciaire.

« Dogecoin encourage les gens à le dépenser »

Cependant, un grand nombre de pièces DOGE ont déjà été créées. En octobre de cette année, il y aurait eu 130 milliards de pièces de la cryptomonnaie en circulation. Au moment de la rédaction de cet article, un Dogecoin coûte environ 0,16 cents. La valeur totale du marché du Dogecoin était d’un peu plus de 21,1 milliards de dollars mardi matin.

Selon Musk, cependant, la monnaie serait peu affectée par l’inflation. En effet, le taux d’inflation du Dogecoin est fixe et n’est pas un chiffre relatif qui augmente. Cela signifie que l’impact de l’inflation sur le Dogecoin diminue à mesure que la cryptomonnaie est mise en circulation.

« Il [le dogecoin] est quelque peu inflationniste. Et c’est en fait une bonne chose, car cela encourage les gens à dépenser, plutôt que d’y investir comme un outil de thésaurisation », a déclaré Musk lors de l’interview.

Ici, Musk fait clairement référence à l’utilisation actuelle du bitcoin, qui a été conçu comme une monnaie virtuelle pour des transactions rapides et internationales, mais qui est désormais davantage utilisé comme une forme d’investissement.

Le pouvoir de Musk

Dans l’interview, Musk répète essentiellement les mêmes points de vue qu’il a également défendus lors de la conférence B-Word, où il a discuté de l’avenir des cryptomonnaies avec Jack Dorsey, ancien directeur de Twitter et actuel PDG de Block et apôtre du bitcoin.

Le milliardaire sud-africain a eu une énorme influence sur le prix de toutes sortes de cryptomonnaies au cours de l’année dernière. Par exemple, Tesla, le plus grand constructeur de voitures électriques au monde, a annoncé au premier semestre de l’année qu’il investissait dans les bitcoins et les acceptait comme moyen de paiement. Par la suite, Tesla a abandonné l’option de paiement en bitcoins en raison des inquiétudes suscitées par les émissions de gaz à effet de serre causées par le minage. Cela a provoqué l’effondrement de l’ensemble du marché des cryptomonnaies.

Pendant ce temps, Musk a régulièrement influencé le prix du Dogecoin et de ses cousins, comme le Shiba Inu, avec des tweets aléatoires (et parfois absurdes). C’est devenu une tradition qui se perpétue aujourd’hui, mais qui a perdu de sa force entre-temps.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20