Elon Musk est sur le point de devenir le PDG le plus endetté au monde

Si le rachat de Twitter se concrétise, le patron de Tesla, Elon Musk, deviendra le PDG le plus endetté au monde. C’est ce que rapporte le site d’information américain CNBC.

Pourquoi est-ce important ?

Musk a conclu un accord avec Twitter pour racheter l'entreprise pour 44 milliards de dollars. Pour avoir les fonds pour cette opération, il a réalisé un financement de 46,5 milliards de dollars.

Comme nous le savons maintenant, Musk financera une partie du rachat de Twitter par la dette. Le multimilliardaire mettra lui-même 21 milliards de dollars sur la table. Selon un rapport adressé à la SEC, il a déjà vendu pour 4 milliards de dollars d’actions Tesla. Il a également emprunté 13 milliards de dollars aux banques et a ouvert une ligne de crédit de 12,5 milliards de dollars. Pour cette ligne de crédit, il doit donner des actions en garantie.

Actions mises en gage

Selon CNBC, Musk doit donner en garantie un nombre considérable d’actions pour pouvoir utiliser la ligne de crédit. Cela représenterait environ 65 milliards de dollars en actions, soit un quart de toutes les actions qu’il possède. Le document déposé auprès de la SEC indique que le ratio prêt/valeur de la ligne de crédit ne peut pas dépasser 20%. Avant même l’offre de Twitter, Musk avait déjà promis 88 millions d’actions Tesla pour des lignes de crédit, bien que l’on ne sache pas exactement combien d’argent il a déjà utilisé de ces facilités de crédit.

Selon la société de recherche Audit Analytics, Musk a mis en gage un total de plus de 90 milliards de dollars d’actions pour des lignes de crédit. Cela le place sur la plus grande montagne de dettes (avec des actions comme garantie) de tous les PDG du monde. En deuxième position se trouve Larry Ellison, président et directeur de la technologie d’Oracle, avec 24 milliards de dollars de promesses d’actions.

Un tampon suffisant

Musk a assez d’actions pour faire tampon. Par exemple, il continue de recevoir de nouvelles actions dans le cadre d’un plan d’options qu’il a établi avec Tesla en 2018. Ses 170 millions d’actions Tesla en pleine propriété, combinés à 73 millions d’actions encore accessibles via des options, lui confèrent une participation potentielle de 23% dans le constructeur automobile. Toutes ces actions sont estimées à plus de 214 milliards de dollars. Le reste de sa valeur nette provient de sa participation de plus de 50% dans SpaceX et de ses autres entreprises.

Musk a reçu 25 millions d’options supplémentaires ce mois-ci dans le cadre du plan, Tesla ayant atteint ses objectifs de performance. Bien que Musk ne puisse pas vendre les actions nouvellement reçues via des options, pendant cinq ans, il peut les utiliser pour des lignes de crédit.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20