De Youtubeur à maire de Londres: coup de pub ou candidature sérieuse?

Le 6 mai prochain, les Londoniens voteront pour élire leur nouveau maire. Plus d’une vingtaine de candidats sont présents sur les listes. Parmi eux, des personnalités politiques très connues, comme Sadiq Khan, actuel édile de Londres depuis 2016. Mais aussi des célébrités des réseaux sociaux, comme les deux Youtubeurs, Max Fosh et Niko Omilana. Qu’attendent-ils vraiment de ces élections?

La politique, la célébrité et les réseaux sociaux sont de plus en plus liés. Il est bien plus facile de faire une campagne électorale quand son nom est déjà connu par énormément de monde. La preuve en Belgique: les ‘fils et filles de’ ont bien plus de chance de réussir, et ce n’est pas seulement dû à la mise en avant réalisé par le parti. On le voit aussi dans de nombreux autres pays où des stars du cinéma ou du sport ont gagné des élections alors qu’ils avaient moins de connaissances de la politique que leurs concurrents.

Les réseaux sociaux sont également essentiels, car ils permettent deux choses: de la publicité gratuite et une tribune libre. Contrairement aux médias traditionnels (radio, télévision, journaux), les politiciens peuvent dire tout ce qu’il pense ou presque. Il suffit de regarder l’utilisation de Twitter par Donald Trump pour le comprendre. Se passer des réseaux sociaux quand on est un homme ou une femme politique, c’est se priver d’un temps de parole précieux lors de la campagne.

De Youtubeur à candidat à la mairie

Les personnalités publiques des réseaux sociaux savent qu’elles ont donc leur chance dans une campagne électorale. À Londres, deux Youtubeurs se sont lancés dans ce projet, mais avec des objectifs très différents.

Max Fosh a 26 ans. Il a débuté sa chaine YouTube en 2016 sur laquelle il réalise de petits challenges comme téléphoner le plus possible en 24h, se faire passer pour un DJ ou encore tenter de se faire embaucher en imprimant son CV sur sa voiture. Aujourd’hui, il est également présentateur radio. En mars, il a annoncé sa candidature pour le poste de maire de Londres.

Nikolas Omilana a 23 ans. Il possède sa chaine YouTube depuis 10 ans et réalise principalement des challenges ou des canulars. Il appartient au Beta Squad, un groupe de 5 Youtubeurs britanniques qui travaillent et vivent ensemble pour, entre autres, améliorer leur visibilité sur le net.

Les deux hommes se retrouvent maintenant en politique. Mais tous deux n’ont pas les mêmes objectifs. Max Fosh a très vite déclaré qu’il ferait un ‘maire épouvantable’. Son but est uniquement de battre le candidat Laurence Fox, un acteur qui milite contre les mesures sanitaires. Par contre, Nikolas Omilana se dit être un concurrent très sérieux et veut représenter la jeune génération dont il fait partie. ‘Les jeunes ne sont pas pris au sérieux en politique parce que le gouvernement ne nous donne pas une voix, mais nous avons une voix, mes amis, alors j’essaie de voir ce qui se passe lorsque nous faisons autant de bruit que possible ensemble’, a-t-il affirmé.

Omilana a d’ailleurs réussi à convaincre une partie de la population. Avec ces 5% d’intentions de voix, il est le 5e candidat le plus populaire à dix jours des élections. Au-dessus de lui, on retrouve les grands représentants des 4 grands partis londoniens, travaillistes, conservateurs, verts et démocrates libéraux.

Gagner en popularité

Quels que soient leur objectif et leur résultat à la fin de la campagne, les deux Youtubeurs auront dans tous les cas réussi un beau coup de communication pour leur chaine. Outre son envie de battre Laurence Fox et de pousser les jeunes à voter, Max Fosh profite de sa candidature pour faire tourner à plein régime sa chaine YouTube. Il a déjà publié 5 vidéos sur sa campagne électorale, certaines plus sérieuses, d’autres où il réalise des blagues contre son principal opposant. Ces vidéos ont fait des centaines de milliers de vue. Depuis sa candidature officielle, le nombre de vues et d’abonnés a tout simplement explosé.

Nikolas Omilana a réalisé beaucoup moins de vidéos sur sa campagne. Il se concentre plutôt sur Twitter pour en parler. Toutefois, sa chaine YouTube a gagné 200.000 abonnés en 20 jours, tandis que ces vidéos sont de plus en plus vues, atteignant plus de 2 millions de visionnages quotidiens certains jours, indique SocialBlade. En comparaison, fin mars, avant l’annonce de sa candidature, ses vidéos étaient vues moins de 200.000 fois par jour.

Si Omilana gagne au moins 5% des voix le 6 mai prochain, comme l’annoncent les derniers sondages, il aura tout gagné. Il récupérera les 10.000 livres sterling nécessaires pour se porter candidat. Et son audience sur les réseaux sociaux sera à son apogée.

En savoir plus:

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20