Critiquer ouvertement son patron est rarement une bonne idée: les employés de SpaceX, exaspérés par Elon Musk, en ont fait les frais

Les frasques d’Elon Musk n’ont pas que des répercussions sur la valeur de Tesla, elles provoquent également de la distraction et de l’embarras chez les employés de SpaceX. Agacés, ces derniers l’ont fait savoir à leurs supérieurs à travers une lettre.

Un groupe d’employés de SpaceX ont en effet fait part de leur frustration aux dirigeants de l’entreprise par rapport aux comportement et déclarations publiques d’Elon Musk qui n’est autre que le fondateur de SpaceX et directeur général, rapporte The Verge qui aurait eu accès à cette lettre.

Le document décrit comment les actions et les récentes allégations de harcèlement sexuel à son encontre affectent négativement la réputation de l’entreprise. « Le comportement d’Elon dans la sphère publique est une source fréquente de distraction et d’embarras pour nous, en particulier ces dernières semaines », ont écrit les employés dans leur lettre.

« En tant que PDG et porte-parole le plus éminent, Elon est considéré comme le visage de SpaceX – chaque Tweet envoyé par Elon est une déclaration publique de facto de la société. Il est essentiel de faire comprendre à nos équipes et à notre vivier de talents potentiels que son message ne reflète pas notre travail, notre mission ou nos valeurs », poursuit le document.

La réaction de SpaceX ne s’est pas fait attendre. L’entreprise a tout simplement licencié les employés qui avaient aidé à rédiger et à distribuer la lettre dans laquelle ils demandaient à ce que SpaceX soit « séparé rapidement et explicitement de la marque personnelle d’Elon », rapporte le New York Times. La présidente de SpaceX, Gwynne Shotwell, a confirmé qu’un « certain nombre d’employés impliqués » avait été remercié, sans en préciser le nombre.

L’excentrique Elon Musk

Le PDG de SpaceX et de Tesla est en effet connu pour ses frasques en tous genres. Cela a d’ailleurs contribué à construire son image de bad boy au-dessus des lois, avec tout ce que cela peut entrainer de négatif pour ses sociétés. On se souvient encore de lui en train de fumer un joint lors d’une émission de radio filmée. Un épisode qui a valu à SpaceX une enquête de la NASA pour déterminer si l’entreprise était sûre et sérieuse. Cela a également fait chuter la valeur de Tesla à l’époque.

Plus récemment, sa relation de « je t’aime, moi non plus » avec Twitter a également eu des effets sur son image, mais aussi sur son entreprise de voitures électriques et, à en croire la lettre des employés, sur SpaceX. L’annonce du rachat du réseau social a en effet fait chuter la valeur de Tesla en bourse, les investisseurs s’inquiétant que ce nouveau projet se fasse au détriment de la gestion et développement de l’entreprise automobile. Les révélations concernant l’accord de rachat, puis l’annonce que l’accord était en pause n’ont pas aidé, l’une comme l’autre entreprise.

Mais Elon Musk a toujours agi de la sorte. Et bien que les dirigeants de ses entreprises finissent parfois par lui taper sur les doigts, lorsqu’on est à la tête de plusieurs entreprises florissantes et surtout, l’homme le plus riche du monde, on fait quand même un peu ce qu’on veut. La réaction de SpaceX vis-à-vis de la lettre de ses employés en est d’ailleurs la preuve.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20