Coup de pression des brasseurs avant le Codeco : ‘Une date de réouverture doit être fixée au plus tôt’

gesloten café door corona
Isopix

La fédération des Brasseurs demande aux autorités de déterminer une date de réouverture précise des cafés, après la pire année pour le secteur depuis la Deuxième Guerre mondiale. La consommation de bière en Belgique hors domicile a reculé de 50% entre 2019 et 2020, soit une baisse de près d’un demi-milliard de pintes.

Les Brasseurs souhaitent que cette date ne diffère pas de celle qui sera choisie pour la réouverture des restaurants. « En respectant strictement les mesures telles que le service à table, les masques buccaux obligatoires et la distanciation sociale entre les tables, la fédération ne voit aucune raison pour que les cafés ne puissent pas rouvrir en même temps que les restaurants », commente Krishan Maudgal, directeur de l’ASBL Brasseurs Belges.

Le secteur veut entamer le dialogue et « plaide pour que soit fixée au plus tôt une date de principe pour la réouverture des bars et des restaurants dès que les paramètres sanitaires le permettent ».

L’ASBL rappelle que de nombreux brasseurs possèdent et investissent dans des établissements horeca. « Sans clarté quant à une réouverture, les brasseurs ne peuvent pas planifier leurs mesures de soutien envers ces partenaires. »

La fédération, qui représente plus d’une centaine de brasseries belges, craint pour l’avenir de certains de ses membres. « Les cafés ont dû fermer complètement pendant près de la moitié de l’année. (…) Cela pose des problèmes de liquidités à un nombre croissant de brasseries, qui étaient encore saines et solvables en 2019.

Pour 2021, le secteur craint non seulement d’importants problèmes financiers à travers le secteur horeca, mais également en amont, chez les brasseurs. »

Le prochain Comité de concertation des autorités, qui se penchera sur la planification d’un éventuel assouplissement dans certains secteurs, est prévu vendredi.