Coronavirus: les enseignes internationales ferment les unes après les autres

Isopix

Ikea a annoncé mercredi la fermeture, jusqu’à nouvel ordre, de la moitié de ses 30 magasins en Chine afin de contribuer à la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus. Le géant suédois de l’ameublement emboîte le pas à d’autres entreprises telles que Starbucks, H&M et MCDonald’s.

Ikea ‘va fermer environ la moitié de ses magasins en Chine continentale jusqu’à nouvel ordre, à partir du 29 janvier’, a indiqué l’industriel suédois dans un communiqué à l’AFP.

Ikea avait déjà annoncé la fermeture la semaine dernière de son unique magasin à Wuhan, berceau du virus apparu fin 2019. Les salariés concernés, sur les 14.000 que compte le groupe dans le pays, ‘sont priés de rester chez eux, en conservant l’intégralité de leur salaire’, a précisé Ikea.

Starbucks a également fermé la moitié de ses magasins ‘pour protéger son personnel et aider le gouvernement chinois à lutter contre le coronavirus’. La chaîne de cafés compte 4.300 établissements en Chine, pays qui représente son plus grand marché après les États-Unis.

La marque de vêtements suédoise H&M a, elle aussi, déjà fermé 74 magasins, sur le territoire chinois, ainsi que trois points de vente de la marque filiale Monki.

Enfin, le géant de la restauration rapide McDonald’s a précisé mercredi avoir fermé ‘plusieurs centaines’ de restaurants dans la province de Hubei, au centre d’une épidémie du nouveau coronavirus en Chine, tout en soulignant qu’environ 3.000 établissements restaient ouverts dans le pays.

Disneyland Hong Kong et Shanghai sont également fermés.

Par ailleurs, plusieurs compagnies aériennes internationales, dont British Airways et Lufthansa, ont décidé de suspendre leurs vols vers la Chine jusque dans le courant du mois février.