Coronavirus: tous les continents sont désormais touchés

Le Yomiuri Shimbun via AP Images

Si la Chine compte désormais plus de 78.000 cas de coronavirus, les 52 nouvelles victimes rapportées ce mercredi portent son bilan au plus bas depuis trois semaines. Dans le reste du monde par contre, les infections augmentent, semant la panique sur leur passage.

Les 52 nouveaux décès chinois rapportés ces dernières 24 heures restent certes tragiques, mais se veulent néanmoins rassurants pour la Chine. Les nouvelles victimes sont toutes à déplorer dans la province de Hubei, le foyer de l’infection, qui compte aussi 401 des 406 nouveaux cas recensés, selon la commission nationale de la Santé. La province déplore au total 2715 morts depuis l’apparition du virus. Pour l’ensemble du pays, on compte 78.064 contaminations (et 2.491 autres cas suspects).

Si l’épidémie semble s’affaiblir en Chine, la peur n’en reste pas moins contagieuse. 94 passagers d’un vol en provenance de Séoul ont dû être mis en quarantaine, trois personnes présentant les symptômes du coronavirus. Elles ont été hospitalisées pour être dépistées, mais on ignore encore s’il s’agit de cas avérés.

L’épidémie s’accélère hors de Chine

Si la Chine constate une baisse du nombre de victimes, on ne peut pas en dire autant ailleurs. Hors de Chine, on compte désormais 2952 cas dans une quarantaine de pays, et 49 décès. L’Europe recense actuellement 386 cas (et 108 suspectés) dont la grande majorité se retrouve en Italie (325 cas) qui déplore 11 morts. C’est ensuite l’Allemagne (18 cas), la France (14 cas) et le Royaume-Uni (13 cas) qui recensent le plus de contaminations. En Suisse, une première personne a été testée positive, menaçant le Salon de l’auto de Genève qui commence début mars.

Notons qu’à Tenerife, en Espagne, jusqu’à 1000 clients sont actuellement confinés dans un hôtel après qu’un médecin italien et sa femme aient été testés positifs. On y compte désormais 4 Italiens contaminés, alors que 118 Belges y sont coincés en quarantaine. Dans le monde entier, le coronavirus a contaminé un total de 81.016 personnes. Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’augmentation soudaine du nombre de cas hors Chine est ‘très préoccupante’.

Mais c’est surtout la Corée du Sud qui se retrouve bien malgré elle sous les projecteurs. Considérée comme le second foyer du coronavirus, elle recense ce mercredi 169 nouvelles contaminations portant le total à 1146 cas, un nombre qui s’est envolé en quelques jours seulement. Le coronavirus y a aussi causé 11 décès, comme en Italie. Un soldat américain basé en Corée du Sud a par ailleurs été testé positif.

C’est pourtant l’Iran qui possède le plus grand nombre de décès dus aux coronavirus en dehors de la Chine, menaçant tout le Moyen-Orient. Le pays compte à ce jour 15 décès et 95 contaminations, mais le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déjà affirmé que Washington craint que l’Iran n’ait dissimulé des ‘détails vitaux’ sur son épidémie. Il a alors exhorté toutes les nations à ‘dire la vérité sur le coronavirus’.

Tous les continents touchés

Avec un premier test positif confirmé au Brésil, on peut aujourd’hui affirmer que les 6 continents les plus densément peuplés sont infectés par le virus. Ce premier cas brésilien aurait été ramené en Amérique latine par un homme ayant récemment voyagé en Italie.

L’Océanie est déjà touchée depuis fin janvier. Une quinzaine de cas avaient été annoncés par le gouvernement australien. Les autorités avaient toutefois réussi à éviter une propagation généralisée du virus. Cependant, le retour de 169 Australiens restés en quarantaine sur le Diamond Princess pendant plusieurs semaines, pourrait faire à nouveau grimper le nombre de personnes infestées sur le continent. 7 nouveaux cas ont déjà été confirmés.

En Afrique, seuls deux cas de coronavirus ont été déclarés. Le premier en Égypte, il y a 10 jours. Le deuxième en Algérie vient d’être annoncé ce matin. Bien que le continent africain semble jusqu’ici assez bien résister au virus, l’OMS s’inquiète pour sa population. Les systèmes de santé en Afrique seraient mal équipés pour affronter la crise. Elle demande donc à l’Union Africaine faire front commun pour éviter la propagation de la maladie.

Les marchés financiers plongent

La propagation du virus dans le monde va de pair avec celle de la panique qu’il provoque… Notamment chez les investisseurs. Les marchés financiers ont de nouveau plongé mardi, faisant suite à l’effondrement des bourses mondiales lundi. Le Dow Jones a chuté de plus de 3 %, le S&P 500 a également clôturé en baisse de plus de 3 %, tandis que le Nasdaq a chuté de 2,8 %. Au Japon, l’indice Nikkei 225 a baissé de 3,3 %. Les prix du pétrole ont également chuté. Mais ce sont bien les compagnies aériennes et de voyage et celles dépendant de la Chine qui sont les plus touchées.

En Belgique, un seul cas de coronavirus a été détecté, il s’agissait d’un Belge rapatrié de Wuhan et qui est aujourd’hui guéri. La ministre de la Santé Maggie De Block (open VLD) se voulait hier rassurante, bien que les chances de voir l’épidémie débarquer chez nous ‘sont grandes’. 194 personnes en tout ont été testées sur notre territoire.

Lire aussi: