Les marchés:
Markten inladen...

LUNDI 06 AVR

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Le coronavirus fait subir aux bourses européennes leur plus grand coup en 4 ans

Logo Business AM
Marchés

24/02/2020 | Emmanuel Vanbrussel | 3 min de lecture

Dans la région de Milan, l'épidémie de Coronavirus a déjà touché près de 90 personnes. (Isopix)

Les marchés européens commencent la semaine avec de grosses pertes. L’inquiétude des investisseurs augmentent à mesure que le coronavirus se répand en dehors de la Chine et que la panique s’installe en Italie.

En Europe, les marchés boursiers n’avaient plus été aussi durement touchés depuis 2016. Ils ont ouvert ce lundi avec une perte de 2,5%. Une heure plus tard, les pertes ont atteint les 3%. L’indice boursier belge, le Bel20, est lui aussi durement touché: une baisse de près de 4% a été enregistrée en fin de journée.

En réaction, les Bourses américaine ont chuté de 3% ce lundi après-midi.

Tous les yeux rivés sur l’Italie

A l’ouverture de la Bourse de Milan, les pertes atteignaient déjà 3,6%. Une heure plus tard, elles dépassaient les 4%. En Europe, l’Italie est le pays le plus durement touché par l’épidémie de coronavirus. Cela se ressent particulièrement sur les marchés de l’aviation, du tourisme et du commerce de luxe. Il sera difficile pour l’Italie d’éviter la crise.

Ruée vers l’or

L’or, la ‘valeur refuge’ pour les investisseurs, continue d’attirer les foules. Son prix pour une once (28 gr) a atteint ce lundi les 1.679 dollars, soit 1.550 euros. Ce niveau n’avait plus été atteint depuis février 2013.

D’autres marchés ont été directement impactés par la propagation rapide du Covid-19. On peut noter la chute des prix du pétrole et celle du Won, la monnaie sud-coréenne qui a atteint son niveau le plus bas depuis août.

Lire aussi:

Source: Belga


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | Stocks