Comparer les opérateurs télécoms peut vous faire économiser jusqu’à 405 euros par an

Pixabay

La dernière étude tarifaire de l’IBPT, l’Institut belge des services postaux et des télécommunications, montre qu’il est possible d’économiser des centaines d’euros en comparant les opérateurs.

Depuis 2012, l’IBPT prend tous les deux ans un instantané des tarifs appliqués sur le marché belge des télécoms. L’étude de cette année a été réalisée le 11 septembre, ce qui signifie que tout ajustement de prix après cette date n’est pas pris en compte dans la comparaison. L’augmentation du prix des abonnements chez Telenet depuis le 25 octobre n’est donc pas considérée.

La comparaison, ça rapporte

La nouvelle étude tarifaire montre que les familles qui souscrivent à un abonnement dit ‘quadruple play’ (téléphonie fixe, téléphonie mobile, internet fixe et télévision) sont celles qui peuvent le plus économiser en comparant les opérateurs. La différence entre l’acteur le plus cher et le moins cher du marché s’élève à 405 euros par an.

Les familles qui ne souhaitent pas inclure un abonnement de téléphonie mobile dans leur forfait télécoms peuvent également économiser beaucoup d’argent. La différence de prix entre l’abonnement ‘triple play’ le moins cher et le plus cher peut s’élever à 114 euros par an.

Ceux qui n’ont besoin que d’une connexion Internet, avec un usage élevé (vitesse minimale de 100 Mbps), peuvent même économiser jusqu’à 453 euros s’ils passent de l’opérateur le plus cher à celui qui affiche le tarif le plus bas.

Enfin, si vous n’avez besoin que d’un abonnement de téléphonie mobile, vous pouvez économiser jusqu’à 127 euros par an.

La nouvelle étude tarifaire de l’IBPT ‘montre une fois de plus que les consommateurs peuvent réaliser des économies considérables sur leur facture de télécommunications en comparant les prix des opérateurs’, explique l’Institut par communiqué. Le régulateur rappelle qu’il dispose de son propre comparateur de prix en ligne indépendant et baptisé Meilleur Tarif.

Lire aussi: