Markten:
Markten inladen...

VENDREDI 14 AOûT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Comment mieux supporter l’alcool et mieux profiter de ses soirées

Logo Business AM
Geen categorie

19/01/2020 | Arnaud Lefebvre | 4 min de lecture

Comment mieux supporter l’alcool et mieux profiter de ses soirées © iStock

Le site Atlantico évoque la technique de Jim Koch, co-fondateur et président de la Boston Beer Company, afin d’éviter de ressentir les effets de l’alcool lors d’une nuit de fête. Selon ce dernier, la levure, à raison d’une cuillère à thé par verre, juste avant la consommation d’alcool, permettrait d’en améliorer la digestion et de diminuer ainsi l’état d’ivresse.

Afin de vérifier la technique de Jim Koch, Atlantico a interrogé Pierre-Marie Bisson, barman et manager. Pour celui-ci, l’effet de la levure serait similaire à celui du foie sur l’alcool qui décompose les molécules d’alcool présentes dans notre corps. Si ces molécules sont présentes dans notre estomac, le foie agira avant qu’elles ne soient en contact avec le sang et le cerveau. Les effets de la boisson seront dès lors réduits mais ne seront pas pour autant éliminés, précise le spécialiste. La solution de Jim Koch concerne, en outre, la bière, un alcool relativement léger, explique Pierre-Marie Bisson qui pense que cette technique est donc limitée.

En pharmacie, le consommateur peut trouver une série de pilules qui n’annulent en rien les effets de la boisson mais contrôlent plutôt la « gueule de bois ». Par exemple, la cuillère d’huile recouvre l’estomac et prévient l’absorption d’alcool, de la même manière que les matières grasses du fromage. Il n’est pas prouvé que les mélanges de types d’alcool soient mauvais en soi car cela dépend de l’organisme de la personne et les effets ressentis ont davantage à voir avec la quantité ingurgitée. Les techniques qui existent actuellement permettent de diminuer les effets mais ne les suppriment pas, rappelle Pierre-Marie Bisson.

Pour lui, afin de réduire les effets de l’alcool, il faut, en premier lieu, adopter une consommation « intelligente ». Par exemple, ne pas consommer d’alcool lorsque nous n’avons rien mangé avant car les matières grasses des aliments servent également comme protection de l’estomac. La consommation d’aliments salés est aussi déconseillée. Par ailleurs, boire de l’eau à certains moments durant sa consommation est également une solution qui permet de diluer l’alcool dans l’organisme, tout comme boire de l’eau avant de s’endormir.

En outre, même si l’état d’ivresse n’est pas ressenti, cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas affectés par les effets de l’alcool. Pour l’expert, des gélules de levure dans le commerce pourraient amener les consommateurs à boire davantage d’alcool car ils se croient à l’abri des effets. Même si la solution de Jim Koch est en mesure de permettre l’assimilation et la décomposition de l’alcool dans notre sang, il faudrait que cela concerne toutes les sortes d’alcool et toutes les quantités, conclut Pierre-Marie Bisson.


Pour aller plus loin...


Logo Business AM

Business AM | La citation du jour