Combien de temps faut-il pour que le vaccin soit efficace contre le Covid-19?

Les résidents et le personnel des maisons de repos ont commencé à recevoir une première dose du vaccin contre le Covid-19. Mais à partir de quand est-on vraiment protégé contre le coronavirus?

Le vaccin développé par Pfizer et BioNTech circule bien dans les maisons de repos: environ un tiers des résidents ont déjà reçu une première injection. Quant au vaccin de Moderna, il est en phase de test dans certains hôpitaux. Mais la question que tout le monde se pose est la suivante: à partir de quand est-on vraiment protégé contre le coronavirus?

Dans quelle mesure la protection est-elle rapide?

Il est relativement facile de répondre à cette question. Tout d’abord, il faut garder à l’esprit qu’aucun vaccin n’offre une protection parfaite. Cela vaut notamment pour le vaccin contre la grippe. Mais ceux développés par Pfizer et Moderna atteignent tout de même un taux d’efficacité de 94 à 95%, ce qui est très élevé.

La protection qu’ils confèrent commence à se construire après la première injection, mais une seconde dose est nécessaire pour augmenter progressivement la résistance au virus.

Avec les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, le corps commence à produire des anticorps 10 à 14 jours après la première dose. Une protection existe donc, mais pas encore de manière optimale.

Une deuxième dose doit donc suivre trois semaines plus tard, parfois quatre. Et il faudra ensuite compter dix jours supplémentaires avant que la protection soit maximale.

Combien de temps dure la protection?

Combien de temps dure cette protection? Ce n’est pas encore tout à fait clair à ce stade, mais les fabricants des vaccins tablent pour l’instant sur une durée d’un an. C’est mieux que dans le cas d’une infection au coronavirus, de laquelle résulte une production naturelle d‘anticorps: selon les études les plus pessimistes, la protection développée dans pareil cas pourrait ne durer que quelques mois.

Attention: il n’est toujours pas clair si les personnes vaccinées continuent ou non à transmettre le virus. Si c’est le cas, celles-ci pourraient être porteuses, sans aucun symptôme ni maladie, et devenir des sortes de super-contaminateurs. C’est pourquoi il est donc toujours nécessaire de porter un masque, de garder ses distances et de se laver régulièrement les mains, même après avoir été vacciné.

Lire aussi:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20