Codeco: une sortie (décisive?) de Magnette et un plan plein air

Paul Magnette (PS)
Paul Magnette (PS) – Isopix

D’habitude plutôt discret à l’approche d’un Comité de concertation, Paul Magnette sort du bois dans Sudpresse. D’une loyauté pour l’instant sans faille envers son Premier ministre, le socialiste n’a pas apprécié les séquences des dernières semaines.

Comme nous vous l’annoncions ce jeudi, il sera question d’enseignement et d’extérieur lors de ce Comité de concertation. Le Premier ministre a laissé entendre hier à la Chambre qu’il présenterait ‘un plan plein air’: ‘l’élément “extérieur” jouera un rôle très important. Les activités intérieures présentent un risque bien plus élevé. Nous sommes en
train de mettre en place un plan plein air.’

On parle de l’élargissement de la bulle extérieure de 4 à 8 personnes. Les élèves du primaire et du secondaire pourraient également prendre part à une activité en plein air par mois. Quid du sport en extérieur? Personne n’ose trop se mouiller. Le Codeco pourrait toutefois embrayer sur des perspectives, et fixer un calendrier. Certains sports collectifs aimeraient savoir s’ils peuvent achever la saison.

Paul Magnette met ‘les points sur les i’

Le MR plaide depuis un certain temps pour fixer un calendrier des ouvertures: à partir de quand, que fait-on? Un exercice toujours périlleux comme l’a montré la séance de mathématiques du Premier ministre il y a 2 semaines. Un calendrier tout à fait hypothétique n’enfermera-t-il pas le politique en cas de mauvais chiffres? Est-il judicieux de donner à la population de faux espoirs?

Le MR n’est plus seul. D’habitude plutôt discret, Paul Magnette (PS) fait une sortie remarquée dans Sudpresse ce vendredi. Le président des socialistes plaide lui aussi pour un calendrier qui fixerait une date de réouverture pour l’Horeca, la culture et l’événementiel.

Plutôt loyal envers Alexander De Croo (Open VLD), le socialiste n’a pas aimé les deux dernières phases non concertées du Premier ministre. D’abord la séance de mathématiques, ensuite le couac de vendredi passé: un comité de concertation qui s’est achevé sans avoir commencé.

Paul Magnette a une date en tête pour la réouverture des secteurs concernés: entre fin avril et début mai. En se joignant aux libéraux francophones – qui eux plaident carrément pour une réouverture des restaurants le 1er avril -, le président des socialistes accentue la pression sur le duo formé par le Premier ministre et le ministre de la Santé, les deux acteurs en première ligne de cette crise.

Une sortie décisive? Le Codeco s’annonce plus animé que jamais.