Cinq ans après l’avoir annoncé, Tesla ouvre les réservations pour son camion, mais on ne sait pas quand il sera vraiment livré

Il est désormais possible de faire des réservations pour le semi-remorque électrique de Tesla. La marque de véhicules électriques avait présenté le poids lourd en 2017, mais a depuis donné que peu de nouvelles à son sujet. La date à laquelle la production sera vraiment lancée n’est pas encore sûre, mais cela fait déjà une rentrée d’argent pour Tesla.

Le semi-remorque électrique a été annoncé en 2017, mais depuis la marque n’a pas donné de nouvelles, à part des reports de la date de production qui doit, aux dernières nouvelles, avoir lieu en 2023. De quoi rassurer les fans. Les intéressés peuvent désormais réserver un modèle, sur le site de Tesla, rapporte The Verge.

Après un premier paiement de 5.000 dollars, un deuxième de 15.000 dollars doit être fait dans les dix jours. Le premier paiement est indiqué comme « remboursable », mais le deuxième ne comporte pas cette indication, donc une fois la réservation passée, on ne semble pas pouvoir changer d’avis. Les clients européens peuvent également passer commande : le site néerlandais de la marque permet aussi les réservations, également en deux étapes (à respectivement 4.000 et 13.000 euros).

Autonomie jusqu’à 800 kilomètres

Sur la fiche technique de l’engin, annoncée en 2017, Tesla indiquait qu’il comporterait quatre moteurs indépendants, situés sur les axes arrière. Il y aurait deux types de batteries différentes, soit de 480 kilomètres, soit de 800. L’engin pourrait passer de 0 à 100 km/h en 5 secondes et en 20 secondes à pleine charge de 40 tonnes – une poussée surprenante pour un camion. Son prix de base était affiché à 150.000 dollars.

Aux Etats-Unis, des compagnies comme Walmart et FedEx avaient déjà montré leur intérêt pour commander des modèles, rappelle The Verge.

La célèbre investisseuse Cathie Wood a également donné sa bénédiction pour ce poids lourd. Elle va même déjà une étape plus loin et imagine le futur du transport routier : un réseau de camions électriques autonomes.

S’agissant des annonces de 2017, les détails techniques sont susceptibles de changer d’ici la véritable sortie sur route. Pour l’heure, la production est censée être lancée en 2023, mais comme elle a maintes fois été décalée, elle pourrait encore être reportée (à cause de soucis sur la chaine d’approvisionnement, par exemple). Pour Tesla en tout cas, il s’agit d’ores et déjà d’une rentrée d’argent. Ou d’un « prêt sans intérêts auprès de ses fans », comme le décrit le média technologique. Reste à voir combien de personnes seront prêtes à s’engager pour une réservation, sans savoir quand elles recevront exactement leur camion.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20