Buffett toujours pas convaincu par le Bitcoin: voici les trois actions qu’il privilégie

Warren Buffett, célèbre investisseur, ne croit pas au Bitcoin. Pour lui, des valeurs sûres sont des actifs qui produisent de la valeur. En analysant le top 3 de son portefeuille d’actions, l’on voit qu’il mise surtout sur des actions qui ne sont pas impactées (sinon positivement) par l’inflation.

Warren Buffett, investisseur aguerri, a pour habitude d’acheter des actifs quand ils sont au plus bas. Mais un asset qui ne le tente pas est le bitcoin. En un mois, la crypto-monnaie la plus chère du monde a perdu plus de 20% de sa valeur : de 69.000 dollars au début du mois de novembre, elle est passée à environ 48.850 aujourd’hui.

Buffett ne voit pas cette baisse comme une entrée intéressante pour des investisseurs curieux de tenter l’expérience du bitcoin. Il est d’ailleurs beaucoup plus réticent que d’autres investisseurs comme Cathie Wood et Kevin O’Leary vis-à-vis du bitcoin.

Il n’en possède pas et n’en possèdera jamais, clame-t-il sur Yahoo Finance. Avec comme argument que les crypto, in fine, ne produisent rien. C’est un marché où les investisseurs attendent juste que le prochain paie plus cher.

L’investisseur de 91 ans, un des plus connus du monde, préfère alors les actifs qui ont une utilisation claire et matérielle, des éléments tangibles, avec une valeur permanente. On peut analyser sa philosophie en observant les trois plus gros actifs du portefeuille que son entreprise, Berkshire Hathaway, gère. Dans l’ensemble, ces actifs donnent des versements de dividendes réguliers.

Apple

La marque représente presque 40% de la valeur marchande du portefeuille. Une forte représentation qui est due à l’augmentation de la valeur de l’action, qui a gagné 480% en cinq ans.

Des smartphones et des ordinateurs, tout le monde en produit, même souvent à des prix inférieurs, analyse le média. Mais la valeur de la marque Apple se trouve dans la forte connectivité entre les différents appareils et services. Un élément qui fidélise la clientèle, et qui est fortement utile en cas de pics inflationnistes : les ventes devraient continuer sans problème, et ce, même avec des produits plus chers.

Le nombre d’appareils Apple en circulation est d’environ 1,65 milliard, dont plus d’un milliard d’iPhone. Dans ses résultats pour le troisième trimestre, l’entreprise a enregistré des revenus de 83 milliards de dollars, soit une augmentation de 29% par rapport au même trimestre de l’année précédente. L’action vaut actuellement environ 165 dollars.

Bank of America

Le numéro deux du portefeuille. En un an, l’action de la banque a gagné 49%. La banque, dans l’absolu, ne « produit » rien non plus (argument de Buffett contre le Bitcoin), mais sa valeur vient de son rôle dans le système financier, en étant la banque avec différents produits pour différents publics.

Un élément qui donnera encore plus de valeur aux banques dans les mois (ou années) à venir : l’augmentation des taux d’intérêt. Si d’autres secteurs craignent cette augmentation, pour les banques elle est une aubaine.

Au niveau des dividendes, la banque avait augmenté ses versements de 17%, en juin, et ils sont passés à 21 cents par action. Avec le prix actuel de l’action, 44,8 dollars environ, le rendement annuel des dividendes est d’1,9%.

American Express

Le portefeuille de l’entreprise de Buffett contient plus de 150 millions d’actions de cette entreprise qui émet des cartes de crédit. Le tout vaut environ 24,5 milliards de dollars (166 dollars l’action).

Sur un an, l’action a gagné 36% de valeur, même si elle a perdu 10% sur le mois passé. En face de l’inflation, une telle société n’a habituellement rien à craindre : elle reçoit un pourcentage de chaque transaction, et lorsque les prix augmentent, la somme reçue augmente aussi.

Sur le troisième trimestre, les revenus d’AmEx, comme le fournisseur des cartes est souvent appelé, ont augmenté de 25% par rapport au même trimestre en 2020, pour atteindre 10,9 milliards de dollars.


Disclaimer: cet article ne fait pas office de conseil, mais doit se lire à titre d’information. Investir comporte toujours des risques.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20