Aucune logique : Donald Trump diabolise le vote par correspondance mais l’utilise dans son propre comté

L’ex président américain Donald Trump (Credit: Paul Hennessy/SOPA Images/Shutterstock – Isopix)

Donald Trump ne semble pas toujours agir selon ses propres principes. Lui qui voulait interdire le vote par correspondance lors des présidentielles, a demandé au comté de Palm Beach, où il réside, un carton pour voter via la poste. Et ce ne serait pas la première fois.

Lors des présidentielles de novembre 2020, l’ex-président des États-Unis, Donald Trump affirmait que les votes par correspondance permettaient la fraude électorale. Sur Twitter, il a demandé à plusieurs reprises de ne pas voter par la poste et de se rendre dans les bureaux de vote. Lorsque les États annonçaient un par un sa défaite, il a à nouveau pointé du doigt le vote par correspondance.

Les mensonges de Trump étaient si nombreux sur ce système de vote qu’il a été sanctionné à plusieurs reprises par Twitter. Il a été jusqu’à déposer des poursuites contre plusieurs États où il avait perdu pour fraude électorale. Poursuites qu’il a toutes perdues.

3 fois

Et pourtant, Donald Trump, lorsqu’il doit lui-même voter, semble faire confiance à ce procédé et l’utilise même régulièrement. Le comte de Palm Beach a assuré que l’ancien président a demandé un carton de vote par correspondance pour les prochaines élections municipales.

En tout, ce serait la troisième fois que Trump passe par ce système. Il avait voté par correspondance pour les primaires des présidentielles en mars et en août 2020. Toutefois, son carton de vote ne passe pas par la poste. L’homme d’affaires a demandé à chaque reprise qu’un associé aille déposer son bulletin, explique le Palm Beach Post. Depuis qu’il réside dans le comte, il n’a voté qu’une seule fois en personne. L’ancienne première dame n’a par contre pas demandé à voter par correspondance.