Après Rivian, c’est au tour de Tesla d’augmenter les prix de l’ensemble de ses modèles

Le premier constructeur de voitures électriques au monde n’échappe pas à l’inflation et augmente les prix de tous ses modèles. Il s’agit de la deuxième augmentation en moins de deux semaines pour la Model 3.

Ce weekend, le PDG de Tesla, Elon Musk, partageait ses inquiétudes concernant l’inflation et la dévaluation du dollar sur Twitter. « Tesla et SpaceX constatent une pression inflationniste récente importante dans les matières premières et la logistique », avait-il également avoué. Fallait-il y voir l’annonce d’une nouvelle hausse des prix des Tesla ? Il semblerait bien que oui. Le constructeur vient en effet d’appliquer une augmentation de l’ordre de 5 à 10% sur l’ensemble de ses véhicules.

Désormais, il faudra débourser 2.000$ supplémentaires pour les versions standards des Model 3 et Model Y qui reviennent à 46.990 $ (50.990 euros) et 61.990$ (63.000 euros). L’augmentation est plus importante pour les modèles haut de gamme, de l’ordre de 5.000 $ pour la Model S (99.990$) et de 10.000$ pour la Model X à double moteur (114.990 $).

Le contexte n’aide pas

Ni Tesla ni le hautement bavard Elon Musk n’ont encore officiellement communiqué à ce sujet. On peut tout de même facilement imaginer que plusieurs facteurs ont joué dans la balance et poussé l’entreprise à augmenter ses prix.

Tout d’abord, la pénurie de puces qui remonte à plusieurs mois déjà et qui devrait se poursuivre un bon moment encore. Les problèmes au sein de la chaine d’approvisionnement qui compliquent les livraisons de matériaux et donc, les assemblages, augmentant les délais de livraison. L’inflation qui ne cesse de grimper aux États-Unis, causée par la flambée des prix de l’énergie et des services. Enfin, la guerre en Ukraine qui a des répercussions insoupçonnées sur le marché des véhicules électriques puisque l’Ukraine et la Russie sont d’importants importateurs de matières premières utilisées dans la fabrication de voitures électriques (acier, nickel, palladium).

Une situation difficile qui avait déjà poussé Rivian, autre constructeur américain de voitures électriques, à revoir à la hausse le prix de ses bolides.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20