Annulation massive de vols aériens en Europe : des milliers de passagers sur la touche

Schiphol – Isopix

Plusieurs compagnies aériennes telles que Ryanair, Brussels Airlines et KLM vont procéder à des réductions importantes de leurs services. Ces nouvelles mesures concernent tant les vols en Europe que les long-courriers.

À compter d’aujourd’hui, Ryanair, le leader du marché aérien, va réduire son offre européenne. Les îles britanniques sont les premières cibles de ces mesures. Elles sont largement coupées du continent et il n’y aura pratiquement plus de liaisons vers/ depuis l’Irlande et le Royaume-Uni. Ces restrictions sont étroitement liées au durcissement des règles de voyages, une conséquence de la nouvelle variante britannique.

En janvier et février 2020, Ryanair revendiquait pas moins de 10 millions de passagers par mois. Ce chiffre a aujourd’hui diminué de façon spectaculaire. La compagnie aérienne prévoit de transporter moins de 1,25 million de passagers en janvier 2021. Selon les prévisions, ce chiffre devrait même passer à 500.000 passagers en février et en mars. 

Les vacances de carnaval

Brussels Airlines envisage aussi d’annuler 900 vols en février et en mars. Cela représente une réduction de 88 à 93% des vols opérationnels en temps normal. Pas moins de 150 vols prévus pendant les congés de carnaval ont été annulés, laissant 4.000 passagers le carreau, qui doivent à présent changer leurs plans. 

C’est un cercle vicieux. De plus en plus de passagers annulent leurs vols, ce qui rend les liaisons vers les destinations européennes moins rentables pour les compagnies. 

À partir de demain, KLM annulera aussi 273 vols intercontinentaux par semaine et 20% de ses vols européens. Les syndicats craignent également des pertes d’emplois massives au sein de la compagnie aérienne néerlandaise, après l’interdiction partielle des vols annoncée par Mark Rutte. 

Lire aussi :