Si l’Allemagne a longtemps hésité à sanctionner la Russie, attendez de voir avec la Chine

On a bien du mal à se le rappeler aujourd'hui, mais au début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, l'Allemagne a longtemps traîné des pieds, avant de s'aligner sur ses partenaires européens. Si la Chine venait à envahir Taïwan, elle se montrerait encore bien plus réticente. Et il y a une bonne raison à cela: l'Allemagne ne peut pas se passer de la Chine.

Beaucoup a été écrit sur la dépendance de l'Allemagne aux énergies fossiles russes, et en particulier au gaz, dont 55% pr

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20