Aeroflot devient le paria du ciel : les principaux systèmes de billetterie excluent la compagnie aérienne russe

Trois grands fournisseurs informatiques pour l’industrie du tourisme ont exclu Aeroflot de leurs systèmes, rendant impossible la réservation d’un vol auprès de la compagnie aérienne nationale russe dans la plupart des cas. La compagnie aérienne va elle-même suspendre la quasi-totalité de ses liaisons internationales à partir de ce mardi.

Après le leader du marché américain Sabre, l’espagnol Amadeus et le britannique Travelport ont annoncé qu’ils prenaient des mesures immédiates pour retirer les vols Aeroflot de leurs systèmes GDS (Global Distribution System), en raison de l’invasion russe en Ukraine.

Les réseaux GDS constituent la technologie de base pour les réservations de vols et d’hôtels dans le secteur du tourisme. Concrètement, cela signifie qu’Aeroflot disparaîtra des moteurs de recherche des agences de voyage et des sites web des grandes entreprises du monde entier lors de la réservation d’un billet.

Il sera donc impossible pour la compagnie russe de mettre en place un programme de vols en dehors de la Russie et elle sera de facto contrainte de se replier sur son propre marché intérieur. Un isolement qu’elle a aussi, en partie, pris l’initiative d’instaurer : Aeroflot a annoncé samedi qu’elle suspendait tous ses vols internationaux, sauf vers la Biélorussie.

Manchester United

Ces exclusions s’ajoutent aux mesures internationales prises précédemment à l’encontre d’Aeroflot et de l’aviation russe en général :

  • L’UE, les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne et la Suisse ont fermé leur espace aérien aux avions russes. Une mesure déjà instaurée par la majorité des pays européens.
  • Les constructeurs aéronautiques Boeing (États-Unis) et Airbus (UE) ne fournissent plus de pièces détachées au pays, en raison des sanctions économiques contre la Russie.
  • Toute personne tentant de réserver un vol pour Moscou via le site de voyage Expedia ne se retrouvera pas dans la capitale russe, mais dans l’une des petites villes du même nom en Amérique. Expedia a tout simplement supprimé Moscou comme destination possible.
  • KLM, Air France et Delta, qui appartiennent comme Aeroflot à l’alliance SkyTeam, ont suspendu leur coopération avec Aeroflot.
  • Manchester United a annulé son contrat de sponsoring de 40 millions de livres sterling avec Aeroflot après neuf ans de bonne entente. Le club de football faisait de la publicité pour la compagnie aérienne russe, y compris sur les médias sociaux, comme dans cet ancien tweet :
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20