À la frontière USA-Mexique, le coronavirus renverse la donne

EPA

Un petit groupe de manifestants mexicains a bloqué mercredi les voies d’accès sud du poste-frontière des villes jumelles de Nogales afin de réclamer des contrôles covid-19 plus stricts pour les Américains se rendant au Mexique.

Une dizaine de Mexicains, équipés de masques respiratoires, y ont brandi des pancartes demandant aux Américains de ‘rester chez eux’, affirme le site de USA Today. Ils ont interdit le passage aux véhicules voulant passer au sud de la frontière.

Le principal message des manifestants était cependant adressé au président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, alors que la gestion de la crise du coronavirus par ce dernier est de plus en plus critiquée.

États-Unis et Mexique ont convenu de fermer en grande partie leur frontière commune pour enrayer la propagation du virus, mais les manifestants estiment que les autorités mexicaines n’en font pas assez pour contrôler les entrées qui sont encore possibles.

José Luis Hernandez, un manifestant de l’association Sonorenses por la Salud y la Vida (Sonorans, du nom de l’État mexicain de Sonora, pour la santé et la vie), qui a organisé le rassemblement, a déclaré que la manifestation était un ‘premier avertissement’ pour le président Lopez Obrador afin qu’il renforce les contrôles à la frontière, ainsi qu’à l’intérieur du Mexique.

‘Build that wall!’

Depuis le début de sa campagne électorale en vue de la présidentielle américaine de 2016, sous le slogan ‘Build that wall!’, Donald Trump n’a eu de cesse de promouvoir son idée de construire un gigantesque mur à la frontière sud des États-Unis afin d’endiguer le flux de l’immigration mexicaine. Une politique fortement décriée tant au Mexique que par une frange, souvent démocrate, de la population américaine.

Le fait que des Mexicains, même s’ils n’étaient qu’une poignée mercredi, exigent aujourd’hui un contrôle plus strict du flux migratoire américain vers leur pays illustre une fois de plus à quel point la crise du coronavirus chamboule la donne partout dans le monde.