5.000 dollars suffiront pour devenir client chez Goldman Sachs

L'enseigne de la banque d'affaires Goldman Sachs est affichée sur l'écran d'un ordinateur
AP Photo/Richard Drew, File

La banque d’affaires américaine Goldman Sachs élargit sa gamme de services. L’enseigne va utiliser des robots-conseillers et ne s’adressera plus uniquement à des clients disposant d’un capital de 1 à 10 millions de dollars, rapporte le Financial Times.

En mai dernier, Goldman a repris la société de gestion de portefeuille United Capital. Cette acquisition devrait permettre de déployer un robot-conseiller dès l’année prochaine. Ce nouvel outil bancaire est un conseiller automatisé qui fournira aux clients des conseils de placement simples ‘du niveau de Goldman Sachs’. De cette façon, la banque souhaite servir les clients qui ne disposent que de sommes comprises entre 5.000 et 15.000 dollars.

United Capital espère ainsi réaliser une percée sur le marché de masse. L’objectif est de doubler d’ici trois ans les 25 milliards de dollars d’encours qu’elle gère déjà aujourd’hui.

Dans un premier temps, Goldman Sachs cible les membres de la famille des clients existants. Surtout les personnes qui n’ont pas les sommes que la banque demande habituellement. Ces clients seront intégrés dans les services de United Capital.