VW aurait reçu une offre de 7,5 milliards d’euros pour Lamborghini

Le suisse Quantum Gruppe ferait une offre de 7,5 milliards d’euros pour la marque automobile italienne Lamborghini, filiale du groupe VW, rapporte le magazine allemand spécialisé Automobilwoche.

Quantum serait associé dans l’affaire au britannique Centricus. Une lettre d’intention devrait être remise ce mercredi, selon le magazine, qui a pu consulter le document. L’offre ne susciterait toutefois guère l’enthousiasme des actuels propriétaires des bolides italiens.

Le patron de Quantum, Rea Stark Rajcic, a fondé il y a deux ans avec Anton Piech une nouvelle marque automobile électrique : Piech Automotive. Anton Piech est le fils de Ferdinand Piëch, lui-même petit-fils de Ferdinand Porsche, fondateur de la marque Porsche et du groupe Volkswagen. Ferdinand Piëch a été à la tête de VW.

L’offre de Quantum prévoirait une sécurité d’emploi de cinq ans pour les travailleurs de Lamborghini.

‘Lamborghini n’est pas à vendre. Il n’y a pas de discussions à ce sujet’, a coupé court un porte-parole d’Audi, au sein de laquelle la marque italienne est logée. VW aurait toutefois caressé l’idée, l’année dernière, de se séparer de Lamborghini, selon certaines rumeurs mais le projet aurait été enterré en décembre dernier.

Le constructeur italien de voitures de sport Lamborghini a dévoilé mi-mai ‘sa feuille de route vers l’électrification’ de ses modèles, un plan ambitieux qui implique un investissement de plus de 1,5 milliard d’euros sur quatre ans.

En 2023, Lamborghini lancera son premier modèle de série hybride, et ‘d’ici fin 2024, l’ensemble de la gamme sera électrifiée’, a annoncé la prestigieuse marque dans un communiqué. La première Lamborghini entièrement électrique est prévue pour la ‘seconde moitié de la décennie’.

Sur le même sujet:

Plus
Lire plus...
Marchés