Vous hésitez à prendre l’avion pour vos prochaines vacances ? Google vous indique désormais à quel point vous polluerez

Les émissions des gaz à effet de serre des vols commerciaux représentent environ 2% du total des émissions de carbone dans le monde. Les mentalités évoluent et certains préfèrent, tant que faire se peut, éviter d’y contribuer. Si vous n’allez pas jusqu’à faire une croix sur l’avion, il reste toutefois possible de savoir à quel point votre avion polluera. Et désormais, même Google vous y aide.

Jusqu’à présent, les deux critères principaux qu’affichait Google Flights lorsque vous recherchiez des vols sur sa plateforme étaient le prix et la durée du vol. Depuis ce mercredi, une troisième donnée est disponible: les émissions de dioxyde de carbone générées par chaque passager lors du vol.

Avec un code couleur, Google Flights indique désormais les vols les plus respectueux – ou plutôt, les moins néfastes – pour l’environnement. Il est également possible de directement trier les vols proposés de manière à obtenir les trajets les moins polluants.

Pour ce trajet Bruxelles-Rome, le vol de Brussels Airlines est le plus cher, mais aussi le moins polluant. Notez que les émissions affichées sont calculées pour 1 passager. (screenshot Google Flights)

Pour avancer ces chiffres, Google explique qu’il se base sur les informations provenant de compagnies aériennes et de l’Agence européenne pour l’environnement. Type d’avion utilisé, itinéraire emprunté, nombre de sièges dans l’appareil: les données entrant dans le calcul sont relativement complètes.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des efforts globaux de Google pour lutter contre le changement climatique et permettre aux clients de choisir plus facilement la durabilité, indique l’entreprise. Le mois dernier, elle a rejoint la coalition Travalyst, qui comporte des sociétés engagées à faire de la durabilité la norme dans le secteur du voyage. Booking.com et Tripadvisor ont également rejoint le projet.

« Il est essentiel que les gens puissent trouver des estimations cohérentes et précises des émissions de carbone, quel que soit l’endroit où ils veulent faire des recherches ou réserver leur voyage », a commenté Google.

Notons que dans un même état d’esprit, Google Maps proposera bientôt le trajet le plus durable entre deux points. Cette fonctionnalité devrait être prête pour 2022.

Pour aller plus loin:

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20