Volvo teste un camion fonctionnant à l’hydrogène dont l’autonomie atteindrait 1.000 kilomètres

Volvo Trucks a commencé à tester des véhicules utilisant des « piles à combustible alimentées à l’hydrogène ». L’entreprise suédoise affirme que leur autonomie pourrait atteindre les 1.000 kilomètres.

  • Dans une déclaration, Volvo Trucks, dont le siège est situé à Göteborg, a indiqué que les véhicules prendraient moins de 15 minutes pour se recharger.
  • Le poids total maximum pourrait atteindre 65 tonnes.
  • Des projets pilotes avec des clients devraient démarrer dans les prochaines années, et les véhicules « seront commercialisés dans la dernière partie de cette décennie ».
  • Les piles à combustible des véhicules seront fournies par Cellcentric, la coentreprise de technologie de l’hydrogène créée avec Daimler Truck en mars 2021.

Conduite électrique ou conduite à l’hydrogène

Outre les véhicules à pile à hydrogène, Volvo Trucks – qui fait partie du groupe Volvo – développe également des camions « électriques à batterie ».

La principale différence entre un véhicule à hydrogène et un véhicule électrique à batterie est la manière dont l’énergie est stockée. Les voitures électriques, telles qu’elles sortent aujourd’hui des chaînes de production, stockent l’électricité dans une grande batterie. Les voitures à hydrogène tirent leur énergie de – vous l’aurez deviné – le H2.

« Les deux ont du sens »

Lors d’une interview accordée au média économique CNBC l’année dernière, Martin Daum, président du conseil d’administration de Daimler Truck, a été interrogé sur le débat entre la batterie électrique et la pile à combustible à hydrogène.

« Nous optons pour les deux, parce que les deux ont du sens », avait-il répondu à l’époque, avant d’expliquer comment des technologies différentes conviendraient à des scénarios différents.

« En général, on peut dire que pour les livraisons en ville, où l’on a besoin de moins d’énergie, que l’on peut recharger pendant la nuit dans un dépôt, c’est définitivement l’électrique à batterie », a-t-il ajouté.

Longues distances

« Mais au moment où vous êtes sur la route, au moment où vous allez de Stockholm à Barcelone (…) alors à mon avis vous avez besoin de quelque chose que vous pouvez mieux transporter et avec lequel vous pouvez mieux vous ravitailler et c’est finalement le H2 », a conclu M. Daum.

« Les camions électriques alimentés par des piles à hydrogène sont particulièrement adaptés aux longues distances et aux travaux lourds qui nécessitent beaucoup d’énergie », a convenu Roger Alm, président de Volvo Trucks, dans une récente déclaration.

Aucune infrastructure

Si le potentiel des véhicules à hydrogène suscite l’enthousiasme de certains milieux d’affaires, leur mise en œuvre à grande échelle se heurte à quelques obstacles. Ce point est d’ailleurs reconnu par Volvo Trucks dans sa déclaration.

Par exemple, le constructeur automobile suédois a souligné des défis tels que « l’approvisionnement à grande échelle en hydrogène vert » et « le fait que l’infrastructure de ravitaillement des véhicules lourds doit encore être développée. »

Volvo Gand

L’année dernière, le site Volvo de Gand a d’ailleurs annoncé que son centre de distribution disposait des premiers chariots élévateurs fonctionnant à l’hydrogène.

MB

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20