Voici les principaux pays d’origine des demandeurs d’asile en Belgique

2.975 demandes d’asile ont été introduites en Belgique au cours du mois de juillet 2015, soit une augmentation de 30 % par comparaison avec le mois de juin 2015, constate le CGRA, le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides.

En début de semaine, 280 demandeurs d’asile ont été refusé par l’Office des étrangers car la salle d’attente ne pouvait accueillir que 250 personnes, explique le quotidien L’Echo qui cite Dominique Ernould, porte-parole de l’organisme. Sur 540 demandeurs d’asile qui se sont présentés, le nombre le plus important pour un lundi, 260 demandes ont été accordées et 280, refusées. L’Office des étrangers ne sait ce qu’il fera si aux nouveaux arrivants s’ajoutent ces 280 personnes.

En Belgique, en 2015, les principaux pays d’origine des demandeurs d’asile sont, dans un ordre décroissant, la Syrie, l’Afghanistan, l’Erythrée, l’Irak, la Guinée, la Somalie, la Russie, l’Iran et la Chine.

En juillet, les principaux pays d’origine des demandeurs d’asile étaient l’Irak (887 demandes, soit 29,8 % du total), la Syrie (512 demandes, soit 17,2 %), l’Afghanistan (357 demandes, soit 12 %) et la Somalie (261 demandes, soit 8,8%). Ces quatre pays d’origine totalisent à eux seuls plus des deux tiers (67,8 %) de l’ensemble des demandes introduites en juillet. Les demandeurs d’asile dont la nationalité est indéterminée (2,7 %), le Pakistan (2,5 %), la Guinée (2,2 %), la Russie (1,9 %), l’Albanie (1,5 %) et le Burundi (1,5 %) complètent le top 10 des pays d’origine. Parmi les 2.975 demandes d’asile enregistrées en juillet, 345 (soit 11,6 %) sont des demandes multiples. Ces demandes émanent essentiellement de demandeurs d’asile originaires d’Afghanistan (49 demandes), de Russie (29 demandes) et d’Irak (20 demandes). Le CGRA a pris un total de 1.220 décisions au cours du mois de juillet. Parmi celles-ci, 276 décisions ont été prises dans le cadre de l’examen des demandes multiples (97 décisions de prise en considération et 179 décisions de refus de prise en considération). Parmi les 944 autres décisions (décisions au fond) prises par le CGRA en avril, il y a 499 décisions de reconnaissance du statut de réfugié et 85 décisions d’octroi du statut de protection subsidiaire. Le taux de protection en juillet 2015 s’élève ainsi à 61,8 % (584 décisions positives sur un total de 944 décisions au fond).