Voici les pays d’Europe qui reprennent des mesures drastiques face au coronavirus

Face à la prolifération du variant Delta, certains pays européens durcissent déjà leurs mesures exceptionnelles. Une situation qui risque fort d’évoluer encore dans les prochains jours, alors que les départs en vacances se multiplient.

Après 10 semaines de recul général, le nombre de contaminations au coronavirus repart à la hausse un peu partout en Europe. En cause : la multiplication rapide du variant Delta, plus contagieux et plus virulent, et ce malgré que la vaccination décolle enfin dans la majorité des pays. Pour éviter une énième vague de hausse de la mortalité, certains pays préfèrent réinstaurer des règles drastiques, qu’ils avaient parfois très récemment laissées de côté.

Portugal

Lisbonne vient d’annoncer la remise en œuvre d’un couvre-feu à partir de ce vendredi. Cette mesure concerne 45 municipalités, dont la capitale. La ministre Mariana Vieira da Silva juge cette mesure essentielle: « Nous constatons que la situation se dégrade à nouveau, et les conditions ne sont pas encore remplies pour prétendre que la pandémie est sous contrôle. » Décision a donc été prise de fermer cafés et restaurants à 22h30 en semaine, et à 15h30 les weekends. La circulation automobile est bannie des grandes villes la nuit de 23h à 5h du matin.

Espagne

Le pays étant fort décentralisé, le gouvernement a autorisé les communautés autonomes à décréter des couvre-feux ou des confinements autonomes si c’est jugé nécessaire. De même pour la taille des rassemblements autorisés. Le masque n’est toutefois plus obligatoire en extérieur depuis le 26 juin. Mais 12.345 ont été enregistrés sur ces dernières 24h.

Allemagne

La variant Delta est aussi présent en Allemagne, où 649 nouveaux cas ont été détectés dans les dernières 24h. Mais le pays n’applique pas les mêmes restrictions dans chaque territoire : c’est seulement si le nombre de cas de coronavirus atteint les 100 pour 100.000 habitants pendant 3 jours consécutifs que des déplacements limités et un couvre-feu strict de 22h à 5h peuvent être instaurés dans le territoire concerné. Pour l’instant la situation n’est pas considérée comme préoccupante à l’intérieur du pays, mais l’Allemagne préfère prendre des mesures strictes pour prévenir plutôt que guérir : le gouvernement vient de réinstaurer des limitations aux voyages: presque tous les voyageurs venus de Russie ou du Portugal, des pays où la contamination est en forte hausse, seront refusés d’entrer en Allemagne. Seuls les Allemands rentrant chez eux depuis ces pays seront autorisés, mais ils devront se soumettre à une quarantaine de deux semaines. Il n’est pas exclu que la Grande-Bretagne soit ajoutée à cette liste: le gouvernement allemand envisage de considérer le royaume comme une région à haut risque de variants.

Hongrie

Le pays réclame un certificat de vaccination pour pouvoir participer à toute activité intérieure. Il est demandé à l’entrée de restaurants, des bars, des théâtres ou des cinémas. Les activités de plein air restent toutefois possibles sans restriction. Mais un couvre-feu reste en place de minuit à 5h du matin.

Pour aller plus loin :

Plus
Lire plus...
Marchés