Voici comment Amazon décide si une idée deviendra un produit

Jeff Bezos

Le géant de l’e-commerce, entre autres choses, Amazon a mis au point une méthode surprenante pour déterminer si une idée doit ou non être concrétisée en un produit: le working backwards document.

Cela fait longtemps maintenant qu’Amazon ne se cantonne plus à l’e-commerce. Au fil des années, l’entreprise s’est mise à développer toutes sortes de produits, à commencer par son assistant virtuel Alexa ou son baffle connecté Echo. Afin de déterminer si une nouvelle idée de produit doit être concrétisée, la firme de Jeff Bezos suit un procédé très simple, et pourtant surprenant à ce stade: écrire un faux communiqué de presse.

Cette méthode, désignée sous l’appellation working backwards document (document de travail à l’envers), vise à décrire le futur produit et définir le problème qu’il est à même de résoudre. Cette manière de faire a pour but d’aider l’équipe de développement à rester concentrée sur la principale utilisation qui sera faite du produit en question.

‘Je veux ce produit !’

‘Tout commence sous la forme d’un working backwards document, confirme Miriam Daniel, vice-présidente de la division Alexa et Echo chez Amazon, à Business Insider. ‘La raison pour laquelle nous écrivons un communiqué de presse, c’est pour qu’à sa lecture, nous puissions nous dire, en tant que consommateur, ‘je veux ce produit !’ Nous écrivons en gardant cet objectif en tête.’

Miriam Daniel précise encore que tous les appareils dévoilés par Amazon en septembre dernier ont commencé par voir le jour sous la forme d’un working backwards document.

Quant aux idées qui ne passent pas la rampe du working backwards document, elles ne sont pas pour autant dévoilées au grand public. Et ce pour la simple et bonne raison qu’il est toujours possible qu’un projet finisse par revenir sous une autre forme dans le futur.